Viens au Nord

Une décroissance démographique qui inquiète dans le Nord-Est

La pénurie de main d’œuvre qui ne semble pas s’arranger et la hausse prévue des départs à la retraite dans les prochaines années font craindre le pire aux responsables d’entreprises du Nord-Est ontarien. Heureusement, plusieurs solutions ont été soulevées à la conférence Viens au Nord, dont l’idée d’accueillir 100 000 nouveaux arrivants dans les prochaines années.

_______________________

Marc Dumont — Initiative de journalisme local – APF – Ontario

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article