psychologue

«Je ne peux pas imaginer le choc qu’ils endurent»

Christina Gallant MacLean est psychologue à la Public School Branch de l’Île-du-Prince-Édouard. Avec d’autres de ses collègues, elle intervient en ce moment à l’école Westisle, près d’Alberton, lourdement endeuillée par la perte de trois adolescents à deux semaines d’intervalle. Deux sont morts par noyade et un troisième a péri dans un accident de voiture.

________________

Laurent Rigaux

Initiative de journalisme local − APF – Atlantique

» Voir l'article

Parler de ses émotions en français est un besoin vital

Article 2/2 de la série

Aller voir un médecin anglophone lorsqu’on est francophone peut être rebutant. Comment décrire une douleur «pas tout à fait à l’estomac, plus diffuse, avec des crampes» lorsque son anglais est sommaire? Parler de ses sentiments ou de ses angoisses est encore plus ardu. C’est pourtant le lot des Insulaires francophones qui ont des problèmes de santé mentale.

_______________

Laurent Rigaux

» Voir l'article

Santé mentale en français : «Quand les communautés se mobilisent, ça donne des résultats»

Article 1/2 de la série

Le manque de psychologues est un problème criant à l’Île-du-Prince-Édouard. Quelques dizaines sont répertoriés, pour une population avoisinant les 160 000 habitants. Ceux parlant français se comptent sur les doigts d’une main. Pour que les investissements soient faits, les communautés francophones doivent se mobiliser.

_______________

Laurent Rigaux

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article