Paul-François Sylvestre

Un discours d’intolérance prolifère à Sudbury

L’intimidation et le harcèlement à l’endroit de la communauté LGBTQ de Sudbury se sont récemment accrus, au point où Fierté Sudbury Pride a cru nécessaire de condamner sur Facebook toute activité ou expression de haine, qu’elle soit de nature homophobe, transphobe, antisémite, raciste ou islamophobe. Le président de Fierté Sudbury Pride, Alex Tétreault, se dit «très préoccupé par la normalisation de diverses formes d’intolérance ciblant des groupes historiquement opprimés et marginalisés».

_______________________

Paul-François Sylvestre — Initiative de journalisme local – APF – Ontario

» Voir l'article

Benoît Cazabon a plusieurs cordes à son arc

Quatrième portrait d’une série sur des auteurs franco-ontariens âgés de 65 ans et plus. 

Écrivain, linguiste et pédagogue, Benoît Cazabon est un spécialiste de la communication en langue maternelle dans des milieux minoritaires. Originaire de Verner, près de Sturgeon Falls dans le Nord de l’Ontario, ce Franco-Ontarien de 75 ans a mis sa plume au service de la recherche et de l’édition universitaire, du roman identitaire et même du portrait littéraire.

_______________________

Paul-François Sylvestre — Initiative de journalisme local – APF – Ontario

» Voir l'article

Gabriel Osson, écrivain engagé

Troisième portrait d’une série sur des auteurs franco-ontariens âgés de 65 ans et plus. 

Pour Gabriel Osson, écrivain torontois d’origine haïtienne, il est naturel qu’une personne redonne à la société ce qu’elle a reçu en années d’éducation et de carrière professionnelle. À 68 ans, son engagement communautaire est aussi important que sa création littéraire.

_______________________

Paul-François Sylvestre — Initiative de journalisme local — APF — Ontario 

» Voir l'article

Hélène Koscielniak : écrivaine rivée à l’actualité

Deuxième portrait d’une série sur des auteurs franco-ontariens âgés de 65 ans et plus. 

Une personne qui publie des romans se fait souvent demander où elle va chercher ses sujets d’intrigue. Dans le cas de la romancière Hélène Koscielniak, Franco-Ontarienne de 70 ans, les bulletins d’information de la presse écrite et électronique, voire les médias sociaux, lui fournissent une importante source où s’abreuver.

_______________________

Paul-François Sylvestre — Initiative de journalisme local — APF — Ontario

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article