organisme sans but lucratif

Le Café Modka tend la main aux personnes vulnérables

Depuis le début de la pandémie, Hayet Sahbani, propriétaire du Café méditerranéen Modka, travaille sept jours sur sept à cuisiner des repas chauds afin de les offrir gratuitement aux personnes en situation financièrement précaire. «Le Café Modka tient à soutenir les personnes qui ne peuvent pas se permettre un repas chaud», insiste-t-elle. 

_______________________

Gabrielle Beaupré — Initiative de journalisme local – APF – Ontario

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article