Marc Miron

Le nouveau coronavirus pousse le RAFO à se réinventer

Comme plusieurs organismes, le Rendez-vous des aînés francophones d’Ottawa (RAFO) a été touché par la pandémie. Heureusement pour ses quelque 700 membres, l’association a su rapidement s’adapter à la nouvelle réalité.

_______________________

Jean-Marc Pacelli — Initiative de journalisme local – APF – Ontario

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article