ÎPÉ

«La première fois qu’il y a quelque chose d’organisé juste pour les femmes»

Une quinzaine de femmes étaient présentes, vendredi 19 mars, pour le lancement du premier «cercle de femmes» à Rollo Bay, dans l’est de l’Île-du-Prince-Édouard. La soirée, organisée conjointement par le Comité acadien et francophone de l’Est (CAFE) et Actions Femmes Î.-P.-É., a surtout permis aux participantes de «sortir de la maison».

________________

Laurent Rigaux

Initiative de journalisme local – APF – Atlantique

» Voir l'article

Les espèces invasives, une menace pour la biodiversité de l’Île-du-Prince-Édouard

Le Conseil des espèces invasives de l’Île-du-Prince-Édouard lance deux campagnes pour lutter contre la propagation des espèces envahissantes. À partir de la fin mars, des panneaux seront installés dans différents endroits de l’Île pour informer les plaisanciers mais aussi les propriétaires d’aquarium.

________________

Marine Ernoult

Initiative de journalisme local – APF – Atlantique

» Voir l'article

Le vérificateur général égratigne le programme des élèves internationaux

Le rapport du vérificateur général a été déposé mardi 9 mars à l’Assemblée législative. Darren Noonan fait le point sur les finances de la province et s’attarde au programme des élèves internationaux, «qui fonctionne depuis environ 10 ans sans plan stratégique». Concernant la taxe carbone, la province a reversé 5 millions de dollars de plus aux Insulaires que ce qu’elle a collecté.

________________

Laurent Rigaux

Initiative de journalisme local – APF – Atlantique

» Voir l'article

Le français, «une chance pour le futur»

Etienne Foulkes et Luke Gillis sont les deux gagnants originaires de l’Île-du-Prince-Édouard du concours national de rédaction organisé par le Français pour l’avenir. Le thème de cette année était les fausses nouvelles et le rapport à l’information. Les deux adolescents, qui ont remporté des bourses universitaires, nous parlent de leur vie en français dans la province.

________________

Marine Ernoult

Initiative de journalisme local – APF – Atlantique

» Voir l'article

Actions Femmes aide les femmes insulaires à se retrouver, en vrai

L’organisme communautaire Actions Femmes ÎPÉ (AFIPE) a reçu 25 000 $ du gouvernement provincial pour un «projet de retrouvailles». Éloignées les unes des autres et isolées, les femmes de l’Île doivent se reconnecter grâce à cette initiative.

________________

Laurent Rigaux

Initiative de journalisme local – APF – Atlantique

» Voir l'article

Élisabeth II, «ma patronne»

L’honorable Antoinette Perry nous a reçus pendant une bonne heure pour discuter de son rôle. Représentante de Sa Majesté la reine d’Angleterre, la lieutenante-gouverneure de l’Île-du-Prince-Édouard a plusieurs fonctions. Surtout, elle est au-dessus de la mêlée en ce qui concerne la politique.

________________

Laurent Rigaux

Initiative de journalisme local – APF – Atlantique

» Voir l'article

Pré-maternelle à quatre ans : «Quel est le plan?»

Promise en septembre 2020, puis repoussée en raison de la pandémie, la pré-maternelle à quatre ans à l’Île-du-Prince-Édouard sera sur les rails pour la rentrée 2021. Deux inquiétudes émergent : le manque de place dans certains centres de la petite enfance francophones, et le manque d’éducatrices en général.

________________

Laurent Rigaux

Initiative de journalisme local – APF – Atlantique

» Voir l'article

Diffusion du savoir en français : «Il faut organiser plus de causeries.»

L’Association francophone pour le savoir (Acfas) existe depuis 88 ans. Son antenne en Acadie a été créée en 1987. Carlo Lavoie, son représentant à l’Île-du-Prince-Édouard, également professeur de littérature acadienne et québécoise à l’Université de l’Î.-P.-É. (UPEI), confie son ressenti sur la situation du français à l’Île et au pays.

________________

Propos recueillis par Marine Ernoult

Initiative de journalisme local – APF – Atlantique

» Voir l'article

Tourisme à  Î.-P.-É. été 2021 : l’été flou

Cela fait plus de trois mois que la bulle de voyage Atlantique a éclaté, emportant avec elle les espoirs d’une saison touristique hivernale à l’Île-du-Prince-Édouard. Pour autant, les services de Tourisme Î.-P.-É. ne s’avouent pas vaincus et préparent activement la saison estivale à venir. Pour l’instant, le salut passe par le tourisme insulaire.

________________

Laurent Rigaux

Initiative de journalisme local – APF – Atlantique

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article