Gisèle-Lalonde

Le français dans les classes, l’anglais partout ailleurs?

Parfois malmené dès la cour de récré, le français n’a pas forcément la cote auprès des élèves, une réalité qui contribue à l’érosion de la langue à Orléans comme ailleurs. Dans ce quartier où les francophones se sont battus pour que la ville d’Ottawa n’omette pas d’inscrire son nom avec un «é», les écoles francophones sont parfois les témoins privilégiés de luttes âpres entre le français et l’anglais.

_______________________

André Magny — Initiative de journalisme local – APF – Ontario

» Voir l'article

Une Orléanaise qui s’investit dans sa communauté

Depuis plus de 10 ans, Rachelle Lecours contribue bénévolement au mieux-être de sa communauté. Ses efforts et ceux de son équipe rayonnent bien au-delà du Grand Avalon, quartier dont elle préside l’association communautaire depuis 2018.

_______________________

Jean-Marc Pacelli — Initiative de journalisme local – APF – Ontario

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article