COVID-19. coronavirus

L’Ontario demande l’aide de l’armée

TORONTO — Le premier ministre ontarien Doug Ford a annoncé mercredi après-midi qu’il fera une demande formelle au gouvernement fédéral de recevoir l’aide des Forces armées canadiennes pour venir en renfort au personnel dans les foyers de soins de longue durée.
Émilie Pelletier – Initiative de journalisme local – Le Droit

» Voir l'article

Des projections de 1600 décès d’ici la fin avril

TORONTO — Le premier ministre de l’Ontario Doug Ford l’avait prédit: les modèles de prévisions de la progression de la COVID-19 dans la province sont difficiles à entendre. Avec les mesures de confinement actuellement imposées par le gouvernement, l’Ontario prévoit 1600 décès d’ici la fin du mois d’avril.
Émilie Pelletier – Initiative de journalisme local – LeDroit

» Voir l'article
IJL - Ouest

La Fransaskoisie adopte le télétravail

Mesures de prévention obligent, voilà presque trois semaines que les Fransaskois ont quitté leurs bureaux pour passer au télétravail. Entre les projets qui s’annulent et ceux qui doivent continuer, les rapports de fin d’année fiscale et les réunions virtuelles, comment la technologie peut-elle aider la communauté à continuer de fonctionner ? Comment les organismes s’adaptent-ils ?

Leslie Diaz – Initiative de journalisme local – APF

» Voir l'article
IJL - Ouest

École à distance : Les élèves du CÉF ont hâte de se brancher

Sur fond de pandémie de COVID-19, le gouvernement de la Saskatchewan a pris la décision de fermer les écoles provinciales depuis le 20 mars pour une durée indéterminée. Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) a proposé dans la foulée un enseignement à distance, que le ministère de l’Éducation a cependant temporisé. Quel état d’esprit règne aujourd’hui au sein des familles ? Quel accueil réservent-elles au télé-enseignement ?

Sébastien Durand – Initiative de journalisme local – APF

» Voir l'article
IJL - Ouest

Un moment opportun pour le tout premier café philo de la province

En ces temps de confinement, la solitude, le doute et l’angoisse peuvent faire surface. Une boisson chaude, un endroit calme, une connexion internet et un esprit ouvert : voilà le matériel dont ont besoin les participants du tout nouveau café philo qui se tient tous les mardis. Le nouveau lieu d’expression et de réflexion voit le jour au bon moment.

Leslie Diaz – Initiative de journalisme local – APF

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article