Uncategorized

Gabrielle Lepage-Lavoie quitte la province après 20 ans d’engagement

La Saskatchewan est une terre d’opportunité qui attire des francophones des quatre coins du monde. Certains y passent quelques années, d’autres des décennies. Certains s’engagent dans la vie communautaire, d’autres restent plus discrets. Gabrielle Lepage-Lavoie n’est pas de ceux qui restent dans l’ombre. Fière Franco-Albertaine, mère de trois filles, journaliste à la pige pour Radio-Canada, elle ne se doutait pas, voilà 20 ans, de l’empreinte qu’elle allait laisser en Saskatchewan.

Frédéric Dupré – Initiative de journalisme local – APF – Ouest

» Voir l'article

Cécile Tkachuk, une vie guidée par la langue et la culture

Cécile Tkachuk a grandi dans le petit village francophone de Zenon Park en Saskatchewan, où elle a effectué ses études primaires et secondaires. Puis, en 1976, elle part pour la grande ville en s’inscrivant à l’Université de Regina. Une vie d’engagement pour la langue française et la culture francophone démarrait alors.

 

Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF – Ouest

» Voir l'article
IJL - Ouest

Vers un bilan de 10 années d’immigration

Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF – Saskatchewan

Le Réseau en immigration francophone de la Saskatchewan (RIF-SK) s’est réuni le 14 janvier à Regina pour faire le point. D’ici quelques mois, en s’appuyant sur le témoignage des organismes accueillant et des nouveaux arrivants eux-mêmes, un rapport sera produit pour dresser le portrait de l’immigration francophone dans la province de cette dernière décennie.

» Voir l'article
IJL - Ouest

Sauver le patrimoine linguistique mondial, un clavier à la fois 

Chevez Ezaneh est un jeune entrepreneur autochtone basé à Saskatoon, dont le français est la langue maternelle et le déné la langue paternelle. Cet ancien étudiant de l’École canadienne-française a inventé et récemment mis en marché le premier clavier en langue crie, une des nombreuses langues autochtones en voie de disparition. Entretien avec un inventeur au secours du patrimoine linguistique.

________________________________________

Jean-Philippe Deneault

Initiative de journalisme local – APF – Saskatchewan

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article