Vivre une vie propre pour sa communauté kapuskoise

Le projet Vie Propre, organisé par des résidents de Kapuskasing, vient de conclure sa deuxième édition au début du mois à la suite de 25 jours de nettoyage intensif. L’initiative encourage les gens à ramasser des déchets dans leur communauté, que ce soit en ville ou dans les villages voisins, afin de rendre la région plus belle à l’aube d’un anniversaire marquant : Vie Propre 2.0 était dédié à James Croteau, un Kapuskois dévoué à sa communauté qui siégeait au comité organisateur de l’événement jusqu’à son décès, le 5 avril 2020.

_______________________

Chris St-Pierre — Initiative de journalisme local – APF – Ontario

Faire sa part, un sac à la fois

À sa deuxième année d’existence, le mouvement Vie Propre a su motiver les gens de Kapuskasing à ramasser l’équivalent de 550 sacs d’ordures. En pleine pandémie, alors que la distanciation physique était de mise, l’occasion était parfaite pour les organisateurs de donner le coup d’envoi au nettoyage printanier.

France Gendron, la fondatrice de Vie Propre, se souvient de la participation active des écoles en 2019. Un an plus tard, la crise de la COVID-19 a changé le taux de participation et la façon dont les gens perçoivent l’activité.

«Les enseignants de toutes les écoles à Kapuskasing et même de Hearst avaient participé avec leurs classes en 2019, raconte Mme Gendron. Avec la COVID-19, il n’y avait pas d’école, donc on a perdu cette participation-là. Mais lorsque j’ai lancé le défi [en mai dernier], les gens ont vraiment embarqué parce que plusieurs se sentaient pris à la maison. Il n’y avait pas d’activités pour les enfants, pas de soccer ou de baseball, donc les gens ont vraiment vu ça comme une activité familiale.»

Malgré la perte des écoles, environ 550 personnes ont contribué à Vie Propre cette année, contre plus de 600 en 2019. Le montant de sacs remplis a cependant plus que quintuplé, une hausse impressionnante que France Gendron attribue à la participation des familles, capables de ramasser davantage de déchets sur un plus grand territoire que les classes.

À l’origine une création accidentelle de la famille Gendron, l’initiative Vie Propre a reçu beaucoup d’appui sans avoir besoin de le demander. France se dit «incroyablement fière de la communauté et les environs».

«Il y en avait [des déchets] partout, donc je ne peux pas faire autrement qu’être fière. On a vraiment travaillé en équipe pour rendre notre communauté plus belle. […] Kapuskasing peut briller!»

Un exemple à suivre selon la municipalité

Un grand nombre d’organismes, d’entreprises et d’individus ont appuyé le projet, dont la Ville de Kapuskasing. Son directeur général, Guylain Baril, se dit très impressionné par l’initiative de France et de ses collègues pour organiser Vie Propre 2.0.

«Parmi les commentaires venant du conseil municipal, il y avait “pourquoi réinventer la roue quand France fait un excellent travail? Pourquoi est-ce qu’on ne l’encouragerait pas à la place?” relate l’administrateur. C’est parfaitement aligné avec le renouvellement de la communauté et le nettoyage de la ville [en préparation pour le 100e anniversaire de Kapuskasing en 2021].»

D’ici la célébration du centenaire de Kapuskasing, M. Baril espère que les gens continueront de protéger l’environnement en participant à des projets comme celui-ci.

«Ça sensibilise la population quand on est invités à ramasser des poubelles dans un fossé. On y repense deux fois avant de jeter des déchets, parce qu’on sait que quelqu’un d’autre devra le ramasser», souligne-t-il, se rappelant que les enfants reprochent parfois aux parents d’être trop tolérants envers les ordures.

«Un autre bel aspect du projet de France, c’est que c’est très libre. Ce n’est pas limité à un certain samedi du mois. C’est un défi personnel. Tu fais ça en famille ou entre amis et tu vas ramasser un coin de la ville qui t’est cher.»

Comme Guylain Baril et la municipalité, France Gendron espère que Vie Propre sera de retour en 2021. Les organisateurs souhaitent élargir l’étendue du projet, faire participer de nouvelles communautés et présenter un événement rassembleur au parc Riverside.

-30-

BP :

  • IJLO_Vie Propre 2.0 : Logo du projet Vie Propre 2.0. (Crédit : Courtoisie)
  • Nombre de fichiers 2
  • Date de création 24 juin, 2020
  • Dernière mise à jour 24 juin, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article