Vitrines virtuelles du CJPNE : quand l’impro côtoie le raveston

Pendant cinq jours, fin mars, histoire de se «déconfiner» l’esprit, le Conseil jeunesse provincial de la Nouvelle-Écosse (CJPNE) a programmé sur sa page Facebook le projet «Vitrines virtuelles». L’occasion pour des artistes comme Nicole LeBlanc et Zac Comeau d’entrer en contact avec leur public en toute distanciation !

________________________________

André Magny

Initiative de journalisme local – APF - Atlantique

En cette période où tout est arrêté ou presque, où les artistes ont plus que jamais besoin de se faire entendre, cette initiative du CJPNE était plus que la bienvenue. Parce que leurs mots, leurs gestes nous disent que ça va bien aller. Mais aussi parce qu’ils doivent payer leur loyer à la fin du mois comme tout le monde.

Grâce à une subvention du gouvernement du Canada, en collaboration avec la Fédération culturelle acadienne de la Nouvelle-Écosse (FéCANE) ainsi que le Conseil communautaire du Grand-Havre (CCGH), le CJP a ainsi pu faire parader dans ses vitrines près d’une dizaine d’artistes acadiens de la Nouvelle-Écosse.

«Pour moi, c’était un honneur de jouer ma musique», confie l’une des participantes aux vitrines, Nicole LeBlanc, depuis son domicile de Chéticamp. L’auteure-interprète folk qui, en principe, devait lancer un disque à l’automne n’ose plus se prononcer sur le moment de cette sortie, tellement tout est entre parenthèses. Bien qu’elle soit enseignante, en plus d’avoir son école de musique, elle se dit impressionnée par les associations qui vont vers les artistes et qui ne les oublient pas en leur demandant de se produire grâce aux réseaux sociaux. La prestation de Nicole LeBlanc lors de ces vitrines aura permis à  certains de découvrir sa musique et d’apprendre aussi, peut-être, un nouveau mot : raveston. «C’est un mot acadien signifiant pot-pourri», explique l’enseignante de musique.

Est-ce qu’une initiative comme celle du CJP peut être bénéfique à long terme? «Ça peut ouvrir des portes, précise l’auteure de La vérité et Entre deux portes. On est une petite province. Quand on peut se faufiler dans des organisations qu’on connaît pas, c’est ça de pris», dit-elle, en faisant allusion au fait que des spectacles mis en ligne ont tout de même une certaine audience.

Tout un défi

Pour le Théâtre DesAssimilés, le seul théâtre bilingue de la Nouvelle-Écosse, faire de l’impro comme ses comédiens l’ont fait à deux reprises dans le cadre des Vitrines virtuelles, c’était du jamais vu! Le propriétaire et auteur Zac Comeau explique : «On avait décidé de préenregistrer nos impros pour des raisons techniques. Mais jamais, par contre, on a refait une impro.» Le dramaturge acadien apprécie néanmoins l’expérience. «Quand le CJP nous a offert de faire de l’impro, en plus d’être payés, tout le monde était content!»

Comme pour Nicole LeBlanc, les plans de Zac Comeau pour la prochaine saison sont bouleversés. «On avait eu des subventions pour des pièces. On attend. Mais on a toujours les fonds.» En septembre, l’artiste doit présenter à Halifax sa première pièce, Martha. Si le nouveau coronavirus décide d’aller sur une autre planète d’ici ce temps-là, ce sera l’occasion de voir cette œuvre montée par deux metteurs en scène, un francophone et un anglophone.

Mais d’ici là, il serait prêt à refaire l’expérience de l’impro virtuelle. «On le ferait pour célébrer!»

Est-ce dans les plans du CJP de répéter l’expérience? La directrice générale de l’organisme, Laurie Martin-Muranyi, nous a indiqué par courriel qu’il est possible qu’il y ait d’autres vitrines sous peu. «Les Vitrines devaient s’échelonner sur cinq jours et nous avons des rencontres à venir avec nos jeunes administrateurs pour déterminer les besoins des jeunes au fur et à mesure. Ce projet a été un succès.» En attendant, on peut toujours aller se rabattre sur Facebook @boomdanstaface pour voir ou revoir les prestations des artistes.

-30-

 Pour en savoir davantage

 https://www.facebook.com/NicoleLBLNC/videos/899308983825301/UzpfSTE3NzA4MjExODk5NzkwNzoyOTU4ODY0MDIwODE5Njg5/

https://www.facebook.com/pg/NicoleLBLNC/about/

https://www.facebook.com/theatredesassimiles/

Photo 1 : Nicole LeBlanc

Bas de vignette : Chansons traditionnelles et compositions personnelles seront l'âme du prochain album de Nicole LeBlanc… à paraître l'automne prochain?

Autres photos : Photos de la séance virtuelle  d’impro avec plusieurs participants. Pas de nom.

 

  • Nombre de fichiers 10
  • Date de création 20 avril, 2020
  • Dernière mise à jour 20 avril, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article