Visites politiques à Iqaluit

Lors de la dernière semaine de novembre, la ville d’Iqaluit a accueilli la ministre du Développement économique et des Langues officielles, Mélanie Joly, ainsi que la députée du Nunavut, Mumilaaq Qaqqaq et le chef du Nouveau Parti Démocratique, Jagmeet Singh.
________
Gabrielle Poulin
Initiative de journalisme local – APF – Territoires

Mélanie Joly : un arrêt dans le Nord lors de sa tournée nationale

Un peu plus d’une semaine après son assermentation, la ministre Mélanie Joly, s’est lancée dans une tournée nationale des 6 agences du développement économique du gouvernement fédéral. Elle était de passage à Iqaluit pour visiter l’Agence canadienne du développement économique du Nord (CanNor), le seul siège social d’une agence fédérale située dans l’Arctique. Son objectif : aller à la rencontre des employés, de la direction, mais aussi des leadeurs du milieu des affaires et des organisations inuites.

Même si CanNor est une organisation très connue et respectée, le défi de proximité aux Canadiens habitant le Nord du pays persiste pour le gouvernement fédéral. « Ce qu’on veut faire, c’est être plus proche des gens; [qu’ils] sachent qu’on veut leur bien, qu’on est proche d’eux, de leurs préoccupations et de leurs réalités, » explique la ministre Joly. Elle indique que CanNor représente un bon outil pour transmettre les réalités des gens dans le Nord au gouvernement fédéral, et de les rapprocher au reste du pays.

La ministre conserve aussi son dossier des langues officielles « avec enthousiasme ». Après quatre ans sur le dossier, le premier ministre lui a donné le défi de moderniser la Loi sur les langues officielles; un défi qui est en partie relié à la question du développement économique. Madame Joly est d’ailleurs consciente que le développement économique est la clé au succès des communautés francophones en situation minoritaire à travers le pays, et qu’il est important de trouver une approche personnalisée et basée sur les réalités de chaque région pour développer des programmes efficaces.

« Souvent, quand on est en charge d’un ministère un peu plus social, on a de la misère à influencer un ministère plus économique. Je suis contente d’avoir un ministère économique qui pourra être influencé par le côté social de mon portefeuille, » explique-t-elle.

La ministre a également rencontré l'Association des francophones du Nunavut pour discuter de la modernisation de la Loi sur les langues officielles ainsi que des réalités, particularités et projets de la communauté franco-nunavoise.

Mumilaaq Qaqqaq et Jagmeet Singh : se mêler aux communautés du Nunavut

Les habitants d’Iqaluit ont aussi eu la chance de rencontrer en face à face Jagmeet Singh et Mumilaaq Qaqqaq à plusieurs activités lors du dernier weekend de novembre. Le chef du NPD ainsi que la députée du Nunavut étaient en visite à Iqaluit dans le but de rencontrer des représentants de diverses associations et entreprises de la ville. C’était la première visite de Singh dans le plus jeune territoire du Canada.

Les deux personnalités politiques se sont mêlées aux différentes communautés habitant Iqaluit. Singh a d’ailleurs énoncé être « fier de voir la communauté francophone assez forte dans le Nord » et a démontré son intérêt quant à question de la modernisation de la Loi sur les langues officielles.

On rappelle que le NPD a annoncé la constitution de son cabinet fantôme à la fin novembre. Jagmeet Singh s’est gardé le rôle de vis-à-vis des ministres des Services aux Autochtones et des Relations Couronne-Autochtones. Mumilaaq Qaqqaq, quant à elle, prendra le rôle de porte-parole de l’opposition des Affaires autochtones et du Nord ainsi que de l’Agence canadienne du développement économique du Nord.

-30-

Des photos sont disponibles sur demande : ijlterritoires@gmail.com

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 18 décembre, 2019
  • Dernière mise à jour 30 janvier, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article