Une édition virtuelle forcée pour le 40e Contact ontarois

Organisé par Réseau Ontario, Contact ontarois tient sa 40e édition jusqu’au 15 janvier 2021. Sous le thème « Viens nous voir, même de loin », l’évènement se déroule en ligne pour assurer la santé et la sécurité de tous.

Christelle Bella — Initiative de journalisme local – APF – Ontario

La célébration du 40e anniversaire de l’évènement étant marquée par la pandémie du COVID-19, il a été important pour les organisateurs de recréer la chaleur et l’animation de Contact dans un espace virtuel interactif.

Pour le directeur général de Réseau Ontario, Martin Arseneau, l’usage d’outils innovants, le pragmatisme de son équipe et la collaboration avec les acteurs du milieu ont été des piliers nécessaires au bon déroulement de cet évènement.

« Vraiment, on a essayé de maximiser tout ce que l’on était en mesure de faire avec le temps que l’on avait. Le but est d’accroître la visibilité et les opportunités de développement professionnel, tant pour les artistes que pour les diffuseurs qui s’inscrivent à notre évènement », précise M. Arseneau.

Des innovations enracinées

Dans le cadre de cette nouvelle édition de Contact, Réseau Ontario a misé sur l’usage de la plateforme Swapcard et la conception de balados pour assurer la diffusion des vitrines et favoriser les interactions entre les internautes lors de la diffusion.

Selon Martin Arseneau, ces initiatives prometteuses font partie des nombreuses innovations qui vont persister dans le cadre des prochaines éditions de l’évènement.

« On a développé des choses que l’on ne fait pas normalement [...] On a fait des balados qui commencent à sortir [...] Cela nous permet de connaître l’univers personnel de l’artiste, au-delà du spectacle », explique-t-il.

Pour lui, opter pour une édition virtuelle permet, entre autres, d’obtenir des artistes qui normalement n’auraient pas pu venir dans une édition physique de Contact ontarois.

« Cette année, on a beaucoup de diffuseurs qui viennent de l’Ouest canadien. Quand on retire les 2 à 3 jours de déplacement pour venir à Contact à Ottawa et on retire aussi les frais liés à l’hébergement et à la nourriture, il est possible d’attirer plus d’artistes », précise le directeur général de Réseau Ontario.

Des défis relevés

Au-delà d’une plateforme de promotion des artistes et de leurs œuvres, Contact ontarois est un lieu de réseautage entre les professionnels du milieu artistique au Canada et d’outre-frontière.

Dans l’optique de permettre l’échange entre les différents acteurs artistiques, Réseau Ontario a misé sur le tournage à l’avance des vitrines des artistes, mais aussi la création d’un salon contact virtuel.

« Grâce à la plateforme Swapcard, nous sommes capables de créer un salon contact virtuel où chaque artiste possède son petit kiosque virtuel. Au travers de ces kiosques, les diffuseurs peuvent aller prendre des rendez-vous de 10 minutes avec chaque artiste », explique M. Arseneau.

Des attentes toujours élevées

L’attente principale à l’égard de Contact est d’assurer la visibilité des artistes et cela qu’importe la situation.

« Malgré les grosses coupes liées aux frais d’inscription, il est important d’assurer un maximum de visibilité aux artistes. Ainsi, lors du retour des spectacles en présentiel, les salles de spectacles partout au Canada et à l’international auront du contenu pour nourrir leur programmation », explique Martin Arseneau.

Selon lui, Contact ontarois reste un lieu phare pour connaître les nouveaux artistes et élargir nos connaissances sur l’univers créatif des talents de chez nous.

-30-

ENCADRÉ :

Contact ontarois est un évènement qui célèbre les arts de la scène. Par sa programmation diversifiée, Contact réunit les artistes et les diffuseurs de partout au Canada pour mettre en lumière un nombre important d’artistes francophones provenant de l’Ontario, du Québec, des Maritimes et de l’Ouest canadien.

Bas de vignette

Le directeur général de Réseau Ontario, Martin Arseneau. (Crédit : Courtoisie)

-30-

  • Nombre de fichiers 2
  • Date de création 14 janvier, 2021
  • Dernière mise à jour 14 janvier, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article