Une autre journée, une autre flèche de Ford pour les syndicats

Les jours se suivent et se ressemblent pour le premier ministre ontarien Doug Ford, qui continue d’accuser les syndicats d’enseignement de l’Ontario de jouer à la politique en s’opposant au plan du gouvernement pour la rentrée scolaire en septembre. 
ÉMILIE PELLETIER
Initiative de journalisme local — Le Droit

Mardi, Doug Ford a accusé, pour la deuxième journée d’affilée, les syndicats d’enseignement de la province de ne pas avoir à coeur la réussite des élèves en s’opposant au plan de son ministre de l’Éducation face au retour en classes.

Depuis que le gouvernement Ford a dévoilé son plan pour la rentrée scolaire en province, les syndicats d’enseignants de l’Ontario s’y sont opposés en bloc, le qualifiant même comme « une insulte ».

À LIRE AUSSI: Plan du gouvernement Ford pour la rentrée: « une insulte », jugent les syndicats

> Retour à l’école: port du masque obligatoire pour des élèves de l’Ontario

« Ce n’est pas le plan Doug Ford ou le plan Stephen Lecce. C’est le plan des experts médicaux. Je ne vais pas écouter les syndicats d'enseignants. Je vais écouter nos experts », a-t-il laissé tomber en conférence de presse, mardi.

La veille, M. Ford avait été questionné à propos du refus d’un conseil scolaire de Toronto de se plier aux propositions du gouvernement ontarien, soit de réduire le nombre d’heures passées en classe et le nombre d’élèves dans chacune d’entre elles. « Je ne peux blâmer personne de ne pas être raisonnable, mais notre plan est solide », répondait lundi le premier ministre.

Il avait aussi profité de la question pour asséner un coup aux syndicats, en leur proposant de « faire partie de la solution, plutôt que du problème ».

Il avait également causé un tollé au sein du milieu de l’éducation en affirmant que les syndicats demandent aux enseignants de le pas passer « une seule minute de plus dans les classes ».

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 18 août, 2020
  • Dernière mise à jour 18 août, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article