Un livre pour enfant écrit par une enseignante au Nunavut

Shawna Thomson, enseignante à l’école intermédiaire Aqsarniit, à Iqaluit, publiera son premier livre pour enfant en mai.
________
Alexandre Michaud
Initiative de journalisme local – APF – Territoires

Après un processus qui a duré environ un an, The Girl Who Danced with Giants, écrit par Shawna Thomson, se retrouvera bientôt sur les étagères de Chapters Indigo et Amazon. Son inspiration? Une visite professionnelle à Cambridge Bay, raconte l’auteure.

« Mon collègue m’a raconté l’histoire d’une colline, dont la légende locale est qu’un géant s’est endormi et s’est transformé en colline », explique Thomson. « Cette idée m’est restée en tête ! » Son livre pour les enfants de 8 à 10 ans raconte donc l’histoire d’une jeune fille qui se promène dans la toundra du Grand Nord en jouant de l’harmonica. Elle se croit sur une colline, mais elle se trouve en fait sur le géant, qu’elle réveille avec sa musique. La suite sera à lire au mois de mai !

Un travail de longue haleine

Lors d’un atelier de création littéraire offert aux enseignants de l’école Aqsarniit en 2019, Thomson met son idée sur page pour la première fois. Sur une période de trois semaines, l’enseignante termine son premier jet. « J’ai beaucoup appris à travers ce processus. Par exemple, il y a des règles à respecter par rapport à l’âge des enfants auquel le livre s’adresse. »

Ce n’est pas le seul défi auquel Thomson a dû faire face. « Je suis consciente d’être une qallunaaq [personne non inuite en inuktitut] qui écrit une histoire se déroulant du point de vue d’une Inuite », explique l’auteure. C’est pourquoi elle a décidé de collaborer avec Inhabit Media Inc., la première maison d’édition inuite dans l’Arctique canadien. « C’était important pour moi qu’on donne un regard inuit à mon récit », affirme-t-elle. « Je voulais m’assurer que tout ce que j’écrivais respectait la culture inuite. »

Elle raconte aussi à quel point le processus était intéressant, ou « cool » dans ses propres mots. Par exemple, certains noms ont dû être modifiés afin de refléter le bon dialecte inuktitut.

Un message pour les futurs auteurs

Après cette première expérience de création littéraire, Thomson planche déjà sur ses futurs projets, commandés par Inhabit Media Inc., dont une bande dessinée sur la cyberintimidation, et une histoire collaborative au sujet d’une jeune inuite d’Arviat qui veut devenir une officière de la GRC.

Thomson a d’ailleurs un message pour ceux et celles qui aspirent écrire un livre représentatif de la culture inuite : « Si vous êtes à Iqaluit ou au Nunavut, Inhabit Media est une vraiment bonne maison de publication, et ils sont toujours à la recherche de personnes intéressées à écrire des histoires. »

Nonobstant les bouleversements liés à la pandémie actuelle, le livre devrait être publié en anglais et en inuktitut, le 15 mai prochain. Thomson espère que son livre sera également traduit en inuinnaqtun, le dialecte de la région où l’histoire se déroule.

-30-

  • Nombre de fichiers 2
  • Date de création 21 avril, 2020
  • Dernière mise à jour 21 avril, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article