Soupir de soulagement pour les marchés fermiers

L’annonce récente de l’assouplissement des restrictions reliées à la pandémie de la COVID-19 est venue confirmer aux responsables des marchés fermiers qu’il sera possible de tenir leurs kiosques cet été. Les divers marchés devront cependant s’ajuster à des mesures strictes.
_______
Karine Lavoie
Initiative de journalisme local – APF – Territoires

C’est le 15 mai dernier que le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO) annonçait le début de la première phase d’allègement des mesures sanitaires dans le contexte de la pandémie de la COVID-19. Le plan de déconfinement vient confirmer la possibilité pour les marchés fermiers de reprendre leurs activités avec certaines restrictions, dont le nombre de personnes présentes. Cette nouvelle est accueillie avec enthousiasme par les responsables de ces marchés extérieurs qui sont à pied d’œuvre pour accueillir sous peu les Ténois dans leurs différents kiosques.

Le changement le plus important à opérer sera lié à la limitation du nombre de personnes pouvant être présentes : « Les marchés fermiers seront limités à un maximum de 25 invités en vertu des restrictions actuelles », affirme Trista Haugland, coordonnatrice des médias et des communications pour le GTNO. « On s’attend à ce que les marchés respectent cette capacité et surveillent la distance physique de leurs clients. »

La sécurité avant tout

Suite à l’annonce de la première phase de déconfinement par le gouvernement territorial, l’équipe du Marché arctique d’Inuvik s’est mise au travail dans le but de tenir son premier marché le 20 juin prochain. « Depuis cette annonce, notre équipe a travaillé dur pour élaborer un plan opérationnel qui répond à toutes les exigences et au protocole de sécurité, de nettoyage et d’éloignement afin d’assurer la santé et le bien-être de notre personnel, de nos fournisseurs et de nos clients », affirme Jackie Challis, directrice du développement économique et du tourisme d’Inuvik.

Le défi s’annonce donc de taille puisque, en temps normal, Madame Challis estime que le marché fermier d’Inuvik accueille de 25 à 30 vendeurs par semaine durant la période estivale, et de 50 à 200 clients à chaque événement en fonction de la date, des conditions météorologiques et du nombre de fournisseurs présents.

Pour le Fisherman’s Wharf situé à Hay River, les responsables ont quant à eux décidé de repousser la date d’ouverture au 1er juillet. Bien qu’un tout nouveau pavillon avait été construit pour la tenue des marchés, il ne pourra pas être utilisé à sa pleine capacité : « Le contexte actuel fera en sorte qu’il y aura moins de kiosques disponibles pour les fournisseurs », précise Bridgette Dumas, directrice du marché. Tout comme Challis, elle se veut rassurante en ce qui concerne la sécurité de tous : « Toutes les règles et réglementations établies par la Santé publique seront totalement respectées », confirme-t-elle.

Quant au marché fermier de Yellowknife, l’équipe a annoncé avoir soumis un plan des mesures qui seront mises en place à la Santé publique et être en attente de son approbation. Dans un communiqué publié le 28 mai, on nous assure que tout est réalisé afin que le marché ait lieu cet été, mais aucune date d’ouverture ne peut être divulguée à ce moment.

Bien plus qu’un lieu pour faire des achats

Selon Jackie Challis, plusieurs personnes attendaient avec impatience le retour des marchés fermiers suite à l’annulation du reste de leur saison hivernale. « Nous avons reçu de nombreuses demandes de renseignements de la part des résidents locaux quant au moment où nous pourrions voir le Marché arctique [d’Inuvik] de nouveau ouvert », précise-t-elle.

Pour la directrice, le marché est une composante vitale de la communauté puisqu’il fournit un espace pour le commerce dans un emplacement extérieur central. « Il favorise un forum qui offre des avantages sociaux et économiques à nos résidents. Bien que la COVID-19 puisse affecter la configuration et les opérations du Marché arctique, il n’affectera pas les idéaux dont il est issu », conclut-elle avec optimisme.

-30-

Des photos sont disponibles sur demande : ijlterritoires@apf.ca

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 2 juin, 2020
  • Dernière mise à jour 2 juin, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article