Soins de longue durée: l’Ontario paiera pour 80 projets, dont sept francophones

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

Le gouvernement ontarien a annoncé cette semaine un investissement de 933 millions $ pour permettre l’ajout et la modernisation de milliers de places dans le système de soins de longue durée de la province, et une portion de ce financement sera réservée aux aînés francophones. 

Parmi les 7510 nouvelles places dans le système des soins de longue durée de la province et la modernisation de 4197 autres, 777 nouvelles places seront ajoutées dans des foyers de soins de longue durée francophones et bilingues et 236 y seront modernisées. 

Ce financement qui sera investi dans 80 projets au total s’inscrit dans l’engagement du gouvernement Ford d’ajouter 30 000 places de soins de longue durée sur une période de 10 ans.

La province espère ainsi réduire les listes d’attente et mettre fin à la médecine de couloir. 

«Nos personnes les plus vulnérables méritent le soutien dont elles ont besoin au moment où elles en ont besoin, dans un cadre qui offre confort et bienveillance», a noté la ministre des Soins de longue durée, la Dre Merrilee Fullerton.

«Trop peu, trop lent»

Le NPD de l’Ontario juge que 7 500 lits avec comme échéance l’année 2031, c’est «trop peu, trop lent».

«Les soins de longue durée sont en crise, et ce depuis des années. L’Ontario doit ajouter 50 000 lits, augmenter le personnel jusqu’à ce que nous puissions offrir à chaque résident quatre heures de soins pratiques et d’attention chaque jour, et se débarrasser des entreprises à but lucratif qui laissent les parents et grands-parents bien-aimés vivre et mourir dans des conditions horribles durant la pandémie», peut-on lire dans un communiqué envoyé par le parti, cette semaine. 

Des sous pour les préposés

Le gouvernement a aussi annoncé cette semaine le prolongement des augmentations salariales temporaires des préposés aux bénéficiaires de la province jusqu’au 30 juin.

En octobre 2020, la province avait annoncé ce soutien dans son plan de préparation à la COVID-19 durant l’automne. 

Ces augmentations salariales temporaires visent à attirer et à retenir la main-d'œuvre «nécessaire pour fournir un niveau élevé de soins, en particulier pendant la pandémie de COVID-19».

Rappelons que la province a récemment annoncé un investissement de 115 millions $ pour accélérer la formation de 8200 nouveaux préposés aux bénéficiaires. «Les préposés au soutien personnel sont la pierre angulaire des soins de longue durée et ils accomplissent chaque jour un travail important pour prendre soin de nos êtres chers, avait déclaré la ministre Fullerton. À mesure que nous modernisons les soins de longue durée, nous en faisons un meilleur endroit où vivre pour les résidents et un meilleur endroit où travailler pour le personnel.»

La cheffe néo-démocrate Andrea Horwath affirme que certains montants que réserve la province pour les soins de longue durée «va aux sociétés à but lucratif qui ont permis à des souffrances horribles, à la négligence, à la maladie et à la mort de sévir dans leurs installations pendant la pandémie».

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 19 mars, 2021
  • Dernière mise à jour 19 mars, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article