Retour en onde de l’émission Rencontres en 2021

L’émission radiophonique franco-yukonnaise Rencontres, suspendue depuis le début de la pandémie, devrait reprendre dans quelques mois. D’ici là, quelques ajustements devront toutefois avoir lieu.
_________
Marie-Hélène Comeau
Initiative de journalisme local – APF – Territoires

L’année 2020 devait marquer en grande pompe le 35e anniversaire de la diffusion de l’émission radiophonique Rencontres, fruit d’un partenariat unique au pays entre CBC North et la communauté francophone du Yukon. Il s’agit d’une émission de radio entièrement franco-yukonnaise et diffusée d’un bout à l’autre du territoire. Depuis sa création en 1985, près de 200 bénévoles se sont relégués à la barre de l’animation.

« Au départ, j’ai voulu animer bénévolement parce que c’est un rare privilège pour une communauté minoritaire isolée comme la nôtre de se voir accorder une heure entière par semaine dans sa langue sur les ondes locales du réseau radiophonique national anglophone », confie Philippe Cardinal, un des animateurs bénévoles de l’émission Rencontres. « Pour moi, c’est franchement passionnant même si c’est beaucoup de travail. Mais quand on le fait par passion, le travail, ce n’est jamais désagréable. »

Mais voilà que l’arrivée de la pandémie a changé tous les plans. Les bénévoles sont désormais en attente de reprendre du service et les célébrations sont remises à une période indéterminée.

Les émissions de radio sont enregistrées depuis les studios de CBC North situés au centre-ville de Whitehorse. Depuis mars dernier, avec l’arrivée de la pandémie, seuls un technicien et un animateur à la fois, qui sont des employés de l’organisme, ont le droit d’y entrer. Les bénévoles franco-yukonnais qui sont considérés comme étant des visiteurs ne peuvent donc plus avoir accès au studio d’enregistrement. D’où l’impossibilité d’enregistrer de nouvelles émissions.

Des pourparlers fructueux

L’Association franco-yukonnaise (AFY) qui produit l’émission Rencontres depuis ses débuts a pu faire jusqu’à présent trois suivis depuis mars dernier avec CBC North pour composer avec cette nouvelle réalité.

« Il y a un mois, il semblait y avoir pour la première fois une ouverture de la part de CBC North. Rien ne pouvait toutefois être fait avant la validation officielle par les bureaux de Toronto, que nous venons d’ailleurs de recevoir », explique Roch Nadon, Directeur des arts et de la culture à l’AFY. « Nous sommes heureux de cette bonne nouvelle, mais il faudra toutefois que l’enregistrement des émissions puisse se faire ailleurs que dans leurs studios », précise-t-il.

L’AFY a commencé à étudier la possibilité d’enregistrer les émissions radiophoniques à partir du Centre de la francophonie. Il semblerait également qu’il soit possible d’emprunter du matériel de CBC North pour toute la durée de ce nouvel arrangement afin de permettre cette transition. Ainsi, une fois l’enregistrement de l’émission terminée, une copie serait acheminée à CBC North afin d’assurer de nouveau sa diffusion les samedis à 17h.

Beaucoup de pain sur la planche

L’équipe culturelle de l’AFY espérait initialement pouvoir remettre l’émission sur les rails pour l’émission spéciale de Noël, mais la réalité liée à cette réorganisation les a bien vite rattrapés.

« C’est que nous sommes tout simplement trop serrés dans le temps pour réaliser notre émission traditionnelle des Fêtes », admet Roch Nadon. « Il est donc plus réaliste de viser un retour de l’émission Rencontre pour le 9 janvier 2021. D’ici cette date on devra faire plusieurs tests. »

Il y a différents défis à relever avant de reprendre les ondes. À commencer par les ressources humaines concernant les techniciens francophones formés qui assurent l’enregistrement de l’émission. Une seule technicienne en ce moment est qualifiée et disponible, ce qui n’est pas suffisant à long terme, selon le directeur.

L’AFY doit ensuite s’assurer que le Centre de la francophonie puisse avoir accès à une bande passante qui soit de bonne qualité et fiable. « On ne fait plus jouer la musique en utilisant des CD comme c’était le cas avant. Tout se fait en ligne maintenant. On trouve et on fait jouer les chansons ou les albums désirés par l’entremise d’Internet. Il est donc important que cette connexion soit bonne », précise Roch Nadon, lui-même un ancien animateur de l’émission.

Finalement, l’insonorisation. Il faudra que le local d’enregistrement situé au Centre de la francophonie soit assez insonorisé afin de pouvoir offrir une émission de qualité. Pour le moment, l’AFY n’envisage pas l’option d’utiliser le studio de radio insonorisé du nouveau Centre scolaire secondaire communautaire Paul-Émile-Mercier et ignore donc encore quel local pourra servir à cette fin. « Nous sommes confiants! Nous allons trouver des solutions », assure-t-il.

35 ans de voix franco-yukonnaises

L’émission de radio Rencontres est née en 1985 sous l’initiative de l’Association franco-yukonnaise. Son mandat au fil des ans est demeuré fidèle au désir de refléter la communauté francophone du Yukon. L’émission qui est animée en français par une équipe de bénévoles d’anciennes ou de nouvelles personnes arrivées au Yukon se fait dans un esprit de collaboration, d’écoute et de partage.

Jusqu’à ce jour, on ignore le nombre exact de personnes qui écoutent l’émission, en grande partie à cause du bassin restreint de personnes habitant au Yukon. « C’est un marché trop petit au Yukon et d’ailleurs pour toutes les stations régionales du nord au Canada. Il n’existe donc pas de chiffre, mais nous savons que l’émission est écoutée », confirme Roch Nadon.

-30-

Photo 1
Crédit : Archives de l’Association franco-yukonnaise
Légende
Une photo prise en 1988 où on y voit Jeanne Beaudoin, ancienne animatrice de l’émission Rencontres, et Jacques Breton, le principal instigateur de la création de l’émission.

Photo 2
Crédit : Fournie
Légende
Roch Nadon, Directeur des arts et de la culture à l’Association franco-yukonnaise et ancien animateur de l’émission Rencontres.

  • Nombre de fichiers 3
  • Date de création 19 novembre, 2020
  • Dernière mise à jour 13 novembre, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article