Retour à une vie sportive sans contact

La troisième étape du plan de déconfinement marque le renouveau de la vie sportive à l’Île-du-Prince-Édouard . Tennis, soccer, baseball, les sports collectifs sont de retour mais doivent respecter les consignes sanitaires. Un défi pour certaines disciplines.

________________

Marine Ernoult

Initiative de journalisme local − APF – Atlantique

À l’Î.-P.-É., le gouvernement et le bureau de la médecin-hygiéniste en chef ont sifflé le début d’une nouvelle saison pour les sports collectifs. Si certains sports de contact demeurent encore interdits tels que le football ou le rugby, le soccer, baseball ou le basketball ont pu reprendre le 1er juin dans le cadre de la troisième phase du plan de déconfinement «Renouveler l’Î.-P.-É. Ensemble».

Une bouffée d’oxygène pour Gemma Koughan, directrice générale de Sport Î.-P.-É. qui représente 45 organisations sportives : «On a tellement de chance. Je suis optimiste. Chaque fédération travaille dur pour s’assurer de la sécurité sanitaire des joueurs.» Tennis Î.-P.-É. a ainsi installé des panneaux sur les courts avec des conseils sur comment jouer de manière sécuritaire. L’organisation propose également des réservations en ligne pour limiter le nombre de personnes présentes sur les terrains.

Les autorités provinciales ont donné leur feu vert à certaines conditions : maximum 15 personnes à l’intérieur, 20 à l’extérieur, éloignement physique de deux mètres entre les athlètes. Les organisations sportives doivent établir des protocoles pour un retour sur le terrain prenant en compte l’ensemble des directives de santé publique. «Certaines disciplines doivent ajuster le nombre de joueurs, inventer de nouvelles règles», note Gemma Koughan.

Pas de vrais matchs

Les entraînements collectifs, par petits groupes de dix, sont au programme des clubs de soccer de l’Île. Peter Wolters prévoit de commencer le 8 juin avec une période de formation pour les joueurs. «On attend encore l’approbation de notre plan par le bureau de la médecin-hygiéniste en chef», explique le directeur général de Soccer Î.-P.-É. Avec les consignes sanitaires, la fédération a dû modifier certaines règles pour réduire au maximum les contacts physiques. Les remises en jeu à la main sont interdites, de même que frapper le ballon avec la tête. «Mais les autorités doivent comprendre que parfois, les joueurs sont obligés de se percuter pour avoir le ballon», souligne le responsable.

Les joueurs de baseball vont également reprendre le chemin des terrains. Là aussi, de nouvelles règles les attendent. Mais Randy Byrne, président de Baseball Î.-P.-É., prévient : «On ne peut pas vraiment jouer au baseball à 20. Normalement on est entre 32 et 36, en comptant les joueurs et les entraîneurs». Avant d’ajouter : «Nous ne ferons pas de vrais matchs, seulement des entraînements espacés les uns des autres, pour nous laisser le temps de désinfecter le matériel».

Pas de public

En réalité, les deux responsables comptent sur une augmentation du nombre de personnes autorisées à se rassembler à l’extérieur en juillet. «Ça nous permettrait d’avoir deux équipes qui jouent l’une contre l’autre», explique Peter Wolters. «On attend des clarifications, de nouvelles informations arrivent tous les jours. Les choses peuvent encore changer», confirme Gemma Koughan.

En revanche, à l’extérieur des terrains, parents et partisans ne pourront vraisemblablement pas assister aux matchs. «Même si 50 personnes ont le droit de se réunir, ça n’est pas assez, avec deux équipes et le staff on est déjà 45», précise Peter Wolters. Une situation qui peut se révéler problématique pour les plus jeunes. «Ils ont besoin que leurs parents soient là», reconnaît Heather Morrison, la médecin-hygiéniste en chef. «On est en train d’en discuter avec les associations pour donner des lignes directrices.» Randy Byrne, lui, propose que les parents regardent les matchs depuis leur voiture, mais se demande : «S’ils s’installent sur des chaises devant leur auto, est-ce qu’ils sont comptés parmi les 20 personnes autorisées dans le rassemblement?»

-30-

PHOTOS : (incluant titre de la photo, légende et crédit du photographe ou courtoisie)

Terrain de tennis : Tennis Î.-P.-É. a installé des panneaux sur les cours avec des conseils sur comment jouer de manière sécuritaire. Marine Ernoult

  • Nombre de fichiers 4
  • Date de création 31 mai, 2020
  • Dernière mise à jour 1 juin, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article