IJL - Ouest

Référendum, Wexit, une équation à plusieurs inconnues

Proposition de référendum sur la péréquation, élections municipales à Calgary, nouveau chef pour le parti séparatiste Wexit Canada, l'actualité politique albertaine s'annonce très chargée d’ici 2021, mais qu’en est-il au sein de la francophonie? Quel regard politique les francophones ont-ils de tout ce chaos qui secoue l’Alberta ? Loin d'être néophytes en la matière, Suzanne De Courville Nicol et Danielle Launière dévoilent leurs opinions.

Salima Bouyelli

Initiative de journalisme local – APF - Ouest

« Péréquation », le terme demeure encore mal compris par la communauté francophone. Le premier ministre albertain, Jason Kenney, propose un référendum sur la question en 2021. Selon la Presse canadienne, M. Kenney cherche ainsi à « obtenir d’Ottawa une entente plus équitable en matière de paiements de péréquation et à explorer la possibilité de couper les liens avec la Gendarmerie royale du Canada et de quitter le Régime de pensions du Canada ».

« Les gens ont besoin de plus d'information que ça, car ils ne comprennent pas nécessairement comment ça marche, la péréquation », constate la présidente fondatrice du bureau de visibilité de Calgary depuis 2012 et bénévole dans la francophonie de l’Ouest canadien depuis 1989, Suzanne De Courville Nicol.

Pour la militante Danielle Launière, Franco-Albertaine depuis 1973, « il faut des sessions d'informations pour la population dans les deux langues ».

La péréquation est un programme fédéral en vertu duquel Ottawa verse de l’argent aux provinces qui ont besoin d’augmenter leur niveau fiscal. Il vise l'égalité de toutes les provinces canadiennes au niveau des services publics, mais pour la communauté francophone, avoir un référendum ne suffit pas.

« Je ne pense pas que c’est à l’Alberta de changer ça, car  les politiciens ont le pouvoir de nous respecter ou de nous écraser, mais pour une fois, l’Alberta va ressentir ce que c’est d'être une minorité comme les francophones le ressentent depuis longtemps », ajoute Suzanne en riant.

« Les francophones sont une minorité invisible » pour la fondatrice du bureau de visibilité.

Les francophones ne sont pas consultés ni invités à la table. Ils sont inexistants. Beaucoup de personnes s’opposent au référendum car la question est posée en même temps que les élections municipales de 2021 à Calgary, ce qui n’aide pas à comprendre en détail les intentions du premier ministre. Pour d’autres, le souci n’est pas de voter pour une chose ou plusieurs, mais combien tout cela va coûter.

La communauté souhaite plus de détails tout en s'interrogeant sur ces sommes d’argent qui sont envoyées au fédéral et ensuite réparties selon le taux de revenus de chaque province.

Le Wexit

« L’Alberta est rebelle comme le Québec », pense Danielle Launière. Le Wexit doit présenter son plan car le Québec était en meilleure position lorsqu'il revendiquait son indépendance dans les années 70 que l'est l’Alberta maintenant. Si celle-ci sort du Canada, la province « risque de s'annexer aux États-Unis pour former un nouvel état américain », ajoute-t-elle.

Par ailleurs, l’ancien député fédéral de la Colombie-Britannique, Jay Hill, remplace de façon intérimaire le chef démissionnaire Peter Downing à la tête du parti séparatiste Wexit Canada.

Un mouvement politique pour l’éveil francophone

Suzanne De Courville Nicol trouve que « le Wexit est ridicule et insultant envers les Canadiens ». Ce parti mettrait en péril la province et affaiblirait le pays. Aux yeux des francophones, il n’est pas crédible et va encore diviser le pays au lieu de contribuer au bien de la province.

La communauté francophone doit s'intéresser davantage à la politique avec un véritable mouvement francophone qui l’appuie pour s’assurer d'être élu. « Où sont les 300 000 francophones que comprend la province albertaine ? », s’interroge-t-elle, tout en gardant l’espoir qu’un parti francophone verra le jour et se penchera sur les besoins spécifiques et les intérêts de la communauté.

-30-

  • Nombre de fichiers 6
  • Date de création 7 juillet, 2020
  • Dernière mise à jour 7 juillet, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article