Pépère Boîte à lunch Inc. reconnu comme organisme de bienfaisance

Ronald Cormier, de Grande-Digue, bien connu sous le nom de «Pépère Boîte à lunch» était très heureux de recevoir la confirmation de l’Agence du revenu du Canada que son organisme est maintenant reconnu comme organisme de bienfaisance. «Nous nous sommes incorporés l’année dernière afin de soumettre notre demande d’enregistrement», souligne-t-il. Compte tenu de la COVID-19, le processus d’examen des demandes a été plus long, mais c’est maintenant officiel. L’organisme pourra dorénavant remettre des reçus d’impôt sans avoir à passer par une tierce partie.

Claire Lanteigne

Initiative de journalisme local – APF – Atlantique

«C’était toujours compliqué d’avoir à négocier pour des reçus avec le District scolaire francophone Sud, dit-il, car il y a des restrictions et des politiques à respecter et nous devions constamment en tenir compte.» Il dit avoir perdu beaucoup de cheveux afin d’obtenir ce numéro de charité.

Pour l’organisme, tous les dons sont importants, que ce soit 5 $ ou 500 $. Il est important, selon Pépère Boîte à lunch, que tous les gens se sentent à l’aise de faire leur don, aussi modeste soit-il. 

Depuis sa fondation, le 7 octobre 2016, l’organisme a recueilli près de 50 000 $, dont 26 000 $ a été redistribué à l’école Grande-Digue. «C’est là que nous avons commencé,  explique Pépère, et même si d’autres écoles se sont ajoutées, Grande-Digue aura toujours une place privilégiée pour nous.» Le 5 mai dernier, alors que toutes les écoles étaient fermées, il a fait un don de 8 185 $ qui seront versés à quatre écoles du District scolaire francophone Sud, soit l’école Père-Edgar-T.-LeBlanc, de Barachois (1 985 $), l’école Donat-Robichaud, de Cap-Pelé (2 200 $), l’école Mgr-François-Bourgeois (2 000 $) et l’école Louis-J.-Robichaud, de Shédiac (2 000 $).

Il ajoute que la pandémie a mis un frein aux activités de collecte de fonds de l’organisme, même si la faim est toujours présente chez les enfants et n’a certainement pas diminué. Le 4e marathon qui porte son nom, et couru par des élèves des différentes écoles de la région, a été fait de façon virtuelle cette année. Les profits ont été versés au Vestiaire Saint-Joseph de Shédiac afin d’acheter des collations nutritives pour les enfants. Il a de plus organisé des ventes de débarras chez lui à deux reprises. «Également, lors de décès, de plus en plus de familles demandent des dons à Pépère Boîte à lunch, mais comme il n’y a pas eu beaucoup de funérailles, cela représente une diminution dans les dons reçus», explique Ronald Cormier.

Plusieurs personnes appuient la cause et l’ont approché dernièrement afin de lui dire qu’elles laissaient des legs à son organisme dans leurs testaments.

Ronald Cormier assume la présidence du conseil d’administration de l’organisme. Il est appuyé de Louis Babineau, vice-président; Robert Beaudoin, secrétaire; Jean Martin, trésorier; Louis Bourgeois; Melissa LeBlanc et Chris Basque, administrateurs.

Un marathon officiel le 12 septembre

L’annulation du Marathon de Boston à deux reprises cette année a été très dure sur le moral de ce marathonien engagé. Ronald Cormier a décidé d’en courir un le 12 septembre prochain, de Bouctouche à Grande-Digue. Il sera accompagné de deux coéquipiers, Serge Roy et Charlie Nadeau de Moncton, ainsi que d’une équipe d’appui.  

Son marathon sera homologué par Boston, à qui on fera parvenir une copie du trajet exact, mais il ne comptera pas pour un Marathon de Boston. Il fera son marathon en suivant les côtes sur la distance de 42,2 kilomètres, et il a bien hâte. M. Cormier vise toujours à établir un record d’effectuer cinq Marathons de Boston consécutifs, après avoir couru son premier à l’âge de 60 ans, le 8 novembre 2016.

Après s’être entraîné pour le Marathon de Boston qui devait avoir lieu en avril, il a recommencé à le faire pour celui prévu le 14 septembre, mais celui-ci a aussi été annulé.Ce marathon sera également une collecte de fonds pour Pépère Boîte à lunch Inc. et les gens intéressés à faire des dons pourront le faire en personne en allant l’encourager le samedi 12 septembre prochain, à compter de 7 h si la température le permet. Pour plus d’information, on peut aussi lui envoyer un courriel à : ron.cormier@rogers.com.

-30-

Photos :

Pépère Boîte à lunch s’entraîne maintenant pour son propre marathon qui aura lieu le 12 septembre prochain. (Courtoisie)

Première promenade à Moncton :

Une fois par année, à l’occasion de la Fête nationale de l’Acadie, Ronald Cormier sort sa voiture antique, une Ford Model T 1923, afin de faire une promenade à Grande-Digue. Comme il n’y avait pas de tintamarre cette année, il a décidé de faire un tour sur la rue Main à Moncton. Il a fait tourner bien des têtes parmi les gens assis sur les terrasses. On le voit ici conduire sa voiture, accompagné de Charlie Nadeau et à l’arrière, Tyler Harper et Michaela Forgeron. (Photo : C. Lanteigne)

  • Nombre de fichiers 3
  • Date de création 17 août, 2020
  • Dernière mise à jour 17 août, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article