Nts’ äw Chua, un nouveau foyer de transition pour les jeunes du Yukon

Basée à Whitehorse, la maison de transition Nts’ äw Chua a ouvert ses portes au début décembre 2019 dans le but d’accueillir de jeunes yukonnais de 15 à 24 ans pour leur offrir des services d’aide à une transition vers une vie autonome.
__________
Kelly Tabuteau
Initiative de journalisme local – APF – Territoires

C’est dans le quartier de Porter Creek, que les Tuchtones du Sud appellent Nts’ äw Chua, situé au 22, Chemin Wann, qu’un nouveau programme d’adaptation et de sensibilisation a été mis en place. Son but : préparer les jeunes bénéficiant des services à l’enfance et à la famille du gouvernement du Yukon (ou étant admissibles à ces services), à leur vie d’adulte. Si certaines options du programme sont accessibles depuis l’ouverture du foyer en décembre 2019, il faudra cependant attendre le mois prochain, date d’emménagement des premiers résidents, pour que l’intégralité des services y soit disponibles.

Par et pour les jeunes…

Conscient d’un manque dans l’offre de services de soutien actuelle, le ministère de la Santé et des Affaires sociales (MSAS) du gouvernement du Yukon a lancé une enquête auprès d’un public ciblé afin de développer un programme innovant de soins adaptés aux traumatismes et aux principes de guérison des Premières Nations. Plus de 120 jeunes ayant quitté le système ont alors témoigné afin que leurs voix, leurs ressentis et leurs défis soient intégrés dans la conception du modèle. S’ajoutent à ces confessions le point de vue de partenaires comme Premières Nations du Yukon, des aînées et des aînés reconnus, ainsi que celui d’organismes non gouvernementaux travaillant avec des jeunes.

Dans l’élaboration du programme, le ministère a également considéré les besoins exprimés dans le rapport Combler le vide en entourant de soins – Expérience des enfants et adolescents en foyer de groupe au Yukon du Yukon Child Advocate Office, ainsi que dans la vidéo Ageing Out et dans le rapport final de l’enquête sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.

Les services offerts à Nts’ äw Chua sont assurés par des jeunes et sont axés sur une démarche adaptée à leur culture, tout en conservant l’objectif principal du programme, celui de créer leur transition vers l’âge adulte et une vie indépendante. Le concept ainsi élaboré se positionne sur trois axes : acquérir des compétences, obtenir du soutien et nouer des liens afin de se (re)connecter avec la communauté.

… avec un plan d’action personnel

Une des obligations pour un jeune souhaitant bénéficier du service d’hébergement est de s’engager à créer un plan d’action personnel initial visant à définir ses propres objectifs, en fonction de son plan de soins. Chaque objectif étant lui-même subdivisé en une série de mesures concrètes comme le développement de compétences de vie, telles que la planification et la préparation des repas ou la budgétisation, la formation, les aspirations professionnelles, l’implication au sein de la communauté, etc. Le personnel qualifié, présent 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, épaule alors le jeune dans la réalisation de ce plan d’action et l’appuie, au besoin, pour effectuer les ajustements nécessaires. Par exemple, pour se préparer à ce qui l’attendra après son passage dans le foyer de transition, il devra signer un contrat de location lors de son emménagement.

Nts’ äw Chua dispose de quatre chambres supervisées, avec une cuisine commune, pour les 15-17 ans ayant besoin de soutien et de services intensifs, de quatre logements accompagnés, semi-indépendants, pour les 16-19 ans et de deux suites autonomes destinées aux jeunes qui ont démontré la capacité et la maturité de gérer une indépendance tout en ayant toujours besoin d’un accès aux services de soutien et de développement de compétences de vie. Parmi ces dernières, celle de mener un quotidien plus sain. À cet effet, le garage de la maison a été reconverti en espace sportif avec quelques appareils d’exercices cardio-vasculaires et de musculation. Le jardin, quant à lui, offrira la possibilité de créer un potager dès que les beaux jours reviendront.

Si l’hébergement n’est accessible que jusqu’à l’âge de 19 ans, les services, eux, sont offerts jusqu’à 24 ans, grâce à la mise en place d’une halte-accueil permettant aux jeunes de bénéficier d’ateliers, de programmes et de soutien. Cet accueil leur donne également accès à une buanderie, des douches, des ordinateurs et une connexion Internet. Lynn Sparks, gestionnaire des initiatives communautaires et jeunesse au MSAS, conclut : « Notre objectif à long terme est de pouvoir collaborer avec d’autres fournisseurs de services du gouvernement du Yukon, avec des partenaires et des organisations de jeunesse afin d’améliorer les services et d’envisager des options de logements indépendants pour les 19-24 ans ».

-30-

Des photos sont disponibles sur demande : ijlterritoires@gmail.com

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 14 février, 2020
  • Dernière mise à jour 14 février, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article