IJL - Ouest

Nouvel annuaire numérique de la FFCB

La Fédération des francophones de la Colombie-Britannique (FFCB) comble le manque de consolidation des ressources provinciales pour les francophones en offrant une mise à jour de son Annuaire des services en français.

André Magny

Initiative de journalisme local – APF – Ouest

Il y avait déjà un annuaire papier qui existait depuis 30 ans. Avec le temps, il fallait bien passer au numérique. « C’est plus écolo et plus pratique pour les annonceurs », explique la coordinatrice des communications au sein de la FFCB, Nadia Imgharen. « Au besoin, ils vont ainsi pouvoir apporter des modifications à leur annonce plus facilement. »

Pour l’heure, ce sont les mêmes annonceurs dans la version numérique que dans la version papier. Cependant, du démarchage est déjà entrepris pour la 2e version qui devrait voir le jour dès le premier trimestre de 2021. Il en coûtera 60 $ pour 12 mois pour ceux et celles qui voudront s’afficher dans la 2e édition.

En lien avec le gouvernement ?

La FFCB n’a pas eu d’appui financier de la part du gouvernement de la Colombie-Britannique. La Société de développement économique (SDE) a toutefois fourni une enveloppe dédiée au lancement de l’annuaire.

Mme Imgharen mentionne qu’il existe au sein du gouvernement un Programme des Affaires francophones. Sur son site, on y trouve une carte interactive qui répertorie divers services en français, que ce soit dans le domaine de la petite enfance, de la santé, de l’éducation et du tourisme.

Dans la foulée de la parution de l’annuaire numérique, il y a eu des échanges entre le gouvernement et la FFCB. « Ce n’est pas parfait, mais nous sommes en discussion avec eux pour voir le type de services que nous pourrions échanger », explique-t-elle.

Front commun

Le coordinateur des communications et des événements au sein du Réso Santé de la Colombie-Britannique, Nicolas Roux, trouve « tout à fait logique d'être présent dans cette nouvelle formule. Cela donnera de la visibilité supplémentaire aux différents services francophones de la province. »

Le représentant de Réso est d’avis que la notoriété de la carte interactive du gouvernement « n’atteint peut-être pas une grande partie de la communauté francophone », d’où la nécessité pour la communauté de se doter de certains outils. C’est le cas du Réso Santé qui a mis en place depuis plusieurs années un répertoire de professionnels de la santé parlant français. « Ce dernier, selon Nicolas Roux, permet aux professionnels d'être référencés gratuitement et à la communauté francophone d'avoir accès à des soins de santé dans leur langue. »

On pourrait aussi dire la même chose du milieu de l’éducation, puisque le Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique, à sa grande satisfaction, est aussi présent dans l’annuaire. La version numérique lui convient, d'autant plus qu’elle peut attirer les immigrants.

Selon une source anonyme du CSF, « cela signifie que des familles francophones qui explorent la possibilité d’immigrer au Canada ont une chance de plus de voir qu’un peu partout à travers la Colombie-Britannique, elles pourront compter sur la présence d’une école francophone. » Quant à savoir si la communauté francophone doit doublement se prendre en charge compte tenu de l’absence de loi sur les services en français, la même source considère que « des ressources développées et gérées par la communauté, telles que l’annuaire de la FFCB, sont de précieux outils. » Selon cette personne, il faut poursuivre les initiatives de ce type, visant à assurer « la visibilité et le rayonnement des services offerts en français, y compris au niveau de l’éducation primaire et secondaire. »

Compte tenu de la faible minorité francophone en Colombie-Britannique, celle-ci a tout intérêt à ce que « les organismes francophones travaillent ensemble afin d'accroitre l'accès aux services francophones pour la communauté », de conclure Nicolas Roux.

-30-

Bas de vignettes

La coordinatrice des communications au sein de la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique, Nadia Imgharen. Crédit : courtoisie de la FFCB

Le nouvel annuaire numérique de la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique répertorie plus de 170 annonceurs offrant des services en français. Crédit : courtoisie de la FFCB

-30-

 

  • Nombre de fichiers 3
  • Date de création 18 décembre, 2020
  • Dernière mise à jour 18 décembre, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article