Nouveau prix littéraire au Yukon

Le tout nouveau prix Borealis vise à récompenser les créateurs et les bénévoles œuvrant dans le milieu littéraire. Il sera remis chaque année par la commissaire du Yukon à Dawson en mai.
______
Julie Gillet
Initiative de journalisme local – APF – Territoires

Le prix Borealis, mis sur pied par le BC and Yukon Book Prizes, sera remis annuellement en mai par la commissaire du Yukon, Angélique Bernard, lors du Dawson Daily News Print and Publishing Festival, qui se tient à Dawson en mai.

Petite originalité : ce prix récompensera les meilleurs écrits du Yukon, mais aussi celles et ceux qui soutiennent les talents littéraires de la région. « Le prix sera décerné à des écrivains, des éditeurs, des rédacteurs, des bénévoles et des créateurs de communautés littéraires », souligne la commissaire du Yukon, Angélique Bernard. « Les prix artistiques oublient souvent de récompenser les bénévoles, tous ceux et celles qui travaillent dans l’ombre et rendent possible l’émergence de talents. Or, les bénévoles sont le cœur du Yukon. Ils ont fait et font beaucoup pour le développement du territoire. Il existe environ 700 groupes à but non lucratif dans la région, qui mènent à bien leurs activités grâce au travail des bénévoles. Cela représente beaucoup de gens qui donnent de leur temps et leur énergie pour des causes qui leur tiennent à coeur. Nous voulions un prix qui reconnaisse leur travail, leurs efforts pour soutenir, promouvoir et construire la communauté ».

Le prix sera attribué par trois membres éminents de la communauté littéraire, dont les noms seront tenus secrets. Les résidents  du territoire depuis au moins 12 mois ou les personnes y ayant résidé pendant au moins trois ans au cours des cinq dernières années peuvent présenter leur candidature. Les lauréats recevront une bourse de 500 dollars, un certificat et une œuvre d'art originale. Ils pourront également bénéficier du soutien et de l’expertise du BC and Yukon Book Prizes. « Je vois ce prix comme un tremplin pour les artistes émergents », confie Angélique Bernard. « J’espère qu’il participera à la reconnaissance de la créativité de notre territoire par-delà nos frontières ».

« Nous sommes enchantés à l’idée de souligner et de promouvoir les œuvres littéraires sans cesse portées par les gens de talent de ce territoire », souligne Sean Cranbury, directeur général de BC and Yukon Book Prizes, par voie de communiqué. « Le milieu artistique yukonnais est particulièrement riche », poursuit Angélique Bernard. « Il existe déjà de nombreuses activités dans les domaines de la musique ou des arts visuels. Nous voulions que la littérature, elle aussi, soit mise à l’honneur. On assiste aujourd’hui à une certaine effervescence dans ce domaine au Yukon : il y a de plus en plus de clubs de lecture, d’événements littéraires, d’écrivains. Le prix Borealis est là pour leur rendre hommage ».

La date limite pour les nominations au prix Borealis est le 31 mars 2020. Les candidatures peuvent être déposées en français. Le Bureau du commissaire du Yukon proposera très prochainement une traduction du formulaire d’inscription.

Pour en savoir plus : https://bcbookprizes.ca/nominations

-30-

Photos de la bibliothèque
Crédit : Julie Gillet
Légende
Si les étagères de la section nordique de la bibliothèque publique de Whitehorse sont bien remplies, leurs auteurs manquent encore de reconnaissance.

Photos de livres
Crédit : Julie Gillet
Légendes
L’écrivaine et poétesse Joanna Lilley vit à Whitehorse depuis 2006.
La poétesse Clea Roberts a publié plusieurs recueils sur le Yukon.

  • Nombre de fichiers 5
  • Date de création 27 février, 2020
  • Dernière mise à jour 26 février, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article