Ne planifiez rien pour Pâques, demande Doug Ford

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

«Extrêmement inquiet» face à l’augmentation exponentielle des infections à la COVID-19 et au nombre d’admissions aux soins intensifs des hôpitaux ontariens, le premier ministre Doug Ford demande à la population de ne rien planifier pour le congé de Pâques, ce week-end.

Doug Ford a soutenu, en conférence de presse mardi, qu’il n’hésitera pas à imposer un confinement panprovincial s’il le faut et que de nouvelles restrictions pourraient être imposées prochainement à travers la province. 

«S’il faut reconfiner, nous reconfinerons», a-t-il assuré, soulignant que l’économie ne vaut rien si les Ontariens sont malades. 

Lundi, les membres du Groupe pour le consensus en matière de modélisation et de conseils scientifiques sur la COVID-19 ont déclaré que la pandémie est devenue «complètement ingérable» en province et que l’Ontario doit retourner au confinement généralisé.

Le premier ministre a insisté pour dire qu’il a l’intention de consulter le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, le Dr David Williams, les experts en santé publique de la province ainsi que les bureaux de santé publique locaux avant de se prononcer. 

Dernier acte de présence pour le général Hillier

Le contrat de l’ancien chef d’état-major des Forces armées canadiennes Rick Hillier, embauché par le gouvernement Ford pour mener le plan de vaccination de l’Ontario, prend fin mercredi.

Lors de sa dernière conférence de presse mardi, le général à la retraite a réitéré sa promesse voulant que tous les Ontariens qui le souhaitent auront reçu une dose du vaccin contre la COVID-19 d’ici le 20 juin. 

En direct d’une clinique de vaccination de masse à Toronto, le premier ministre Ford a quant à lui répété que le gouvernement fédéral doit assurer un meilleur approvisionnement des doses. 

« Notre capacité à vacciner augmente de jour en jour mais l’approvisionnement ne suit pas. »

Doug Ford

Selon la province, 700 pharmacies sont prêtes à participer au programme de vaccination.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé mardi que la compagnie Pfizer a confirmé qu’elle enverra en juin les 5 millions de doses qui étaient prévues pour la fin de l’été, portant le total de 4,6 millions de doses à 9,6 millions pour ce mois. 

Le Canada doit aussi recevoir mardi 1,5 million de doses du vaccin AstraZeneca, mais on ne sait pas encore quand ces doses arriveront en Ontario, selon Doug Ford.

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 30 mars, 2021
  • Dernière mise à jour 30 mars, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article