L’Expérience Dope : aider les jeunes à travers l’art

Des jeunes ténois participeront à des ateliers créatifs d’éducation dans leur milieu scolaire afin d’aborder divers thèmes reliés à la santé physique et psychologique.
_______
Karine Lavoie
Initiative de journalisme local – APF – Territoires

L’Expérience Dope est un programme éducatif faisant le lien entre la santé, le bien-être général et l’art. Les animateurs visitent les classes dans diverses communautés des Territoires du Nord-Ouest et proposent des activités artistiques pour discuter de sujets préoccupants tels que l’abus de substances, la santé mentale et l’importance de prendre soin de soi et des autres.

Une approche novatrice

Plutôt que de faire des présentations magistrales pour discuter des différents sujets à aborder, on utilise l’art sous différentes formes afin de susciter des conversations chez les jeunes. La musique, la fabrication d’ombres chinoises, la création de pièces d’argile et la peinture ne sont que quelques exemples d’arts utilisés pour aborder les différents thèmes. « Avant de se rendre dans une école, le directeur nous dira quels thèmes seraient les plus utiles à aborder pour leur communauté », explique Jeremy Emerson, directeur exécutif au WAMP et chef d’équipe pour l’Expérience Dope.

Selon Jade Halcyon, animatrice pour l’Expérience Dope : « On ne vise pas l’abstinence, mais on veut réduire les risques ». Pour Mme Halcyon, « c’est vraiment touchant de voir l’épanouissement des jeunes tant au niveau artistique que psychologique à travers les ateliers. » Les jeunes apprécient beaucoup la visite des animateurs.  « [Ils] demandent souvent quand nous allons revenir dans leur école », précise-t-elle.

À la fin de l’année scolaire en cours, le programme aura rejoint près d’une trentaine de communautés des TNO. On estime que cela représente entre 330 et 500 jeunes qui auront participé aux ateliers au terme du projet.

Ce projet a été élaboré en mars 2019 par deux organismes sans but lucratif territoriaux, soit le Western Arctic Moving Pictures (WAMP) et l’Association des collectivités des TNO. Le tout s’est fait en partenariat avec le ministère de la Santé et des Services sociaux et grâce au financement non récurrent de Santé Canada et du Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest.

Un lien bien réel

Il existe un lien entre la pratique des arts et la santé physique et mentale. Ce lien a été documenté dans un rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) publié en 2019 (What is the evidence on the role of the arts in improving health and well-being?). Les chercheurs de cette étude ont divisé la notion d’art en cinq catégories soit les arts de la scène, les arts visuels, la littérature, la culture et les arts numériques. Dans toutes ces catégories, la corrélation entre la pratique des arts et la santé physique et mentale a pu être réalisée.

-30-

Des photos sont disponibles sur demande : ijlterritoires@gmail.com

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 11 mars, 2020
  • Dernière mise à jour 11 mars, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article