Les services postaux du Nunavut en voie de s’améliorer?

Postes Canada annonçait récemment sa stratégie visant à renouveler sa relation de longue date avec les Premières Nations, les Métis, les Inuits ainsi que les communautés du Nord. Cette annonce promet des actions qui viseront à améliorer les services postaux du Nunavut.
_______
Karine Lavoie
Initiative de journalisme local – APF – Territoires

Avec une hausse importante du nombre de colis à livrer, la pandémie actuelle a mis en lumière le caractère essentiel que revêtent les services postaux dans toutes les communautés à travers le pays.

À partir du mandat de réconciliation avec les peuples autochtones du gouvernement fédéral, Postes Canada a dévoilé il y a quelques semaines une toute nouvelle stratégie comportant quatre piliers. Cette dernière vise à établir des partenariats avec les peuples autochtones et du Nord ainsi qu’à réaliser des progrès concrets et durables à travers le pays. Plusieurs éléments des services actuellement dispensés dans les communautés du Nord seront mis à l’étude.

Une stratégie développée autour de quatre concepts

C’est par voie de communiqué de presse que Doug Ettinger, président-directeur général de Postes Canada a réalisé l’annonce le 17 novembre 2020 : « [Cette stratégie de réconciliation] représente notre engagement à prendre des mesures concrètes pour renouveler notre relation de longue date avec les communautés autochtones et du Nord », affirme-t-il.

De manière concrète, la stratégie vise à prendre des mesures immédiates pour stabiliser les systèmes, adopter une approche communautaire, répondre aux besoins en matière de sécurité et de bien-être en détectant et en retirant les objets inadmissibles du flot de courrier et finalement, en améliorant les infrastructures.

« Cette stratégie vise à remédier aux inégalités qui existent au sein de notre société d’État en ce qui concerne les peuples autochtones et à améliorer considérablement le service postal dans les communautés autochtones et du Nord », résume Dale LeClair, directeur des Affaires autochtones et du Nord chez Postes Canada

D’importants défis à relever

Établir un nouveau modèle de rémunération est une première étape concrète qu’entreprend Postes Canada au Nunavut. Ces nouvelles modalités seront mises en œuvre au début de janvier 2021. « Nous espérons que ce modèle permettra de remédier aux coûts élevés d’exploitation des services postaux pour les concessionnaires », explique M. LeClair.

L’embauche et le maintien en poste des Autochtones représentent également l’une des cibles prioritaires de la nouvelle stratégie. Elle permettra ainsi une meilleure représentation du pays et des collectivités desservies, selon le directeur.

Une équipe de recrutement autochtone spécialisée à l’échelle nationale est actuellement mise sur pied afin de déterminer les meilleurs moyens de recruter et de retenir les Autochtones à l’emploi. « Nous travaillons également en étroite collaboration avec nos unités de négociation collective pour trouver de nouvelles façons de recruter directement des Autochtones dans le cadre des conventions collectives », précise-t-il.

Des difficultés accentuées par la pandémie

La pandémie de la COVID-19 a eu des impacts significatifs sur les services de Postes Canada suite à une modification soudaine des habitudes de consommation de la population.

Le bureau de poste à Iqaluit par exemple, qui, selon Postes Canada, est considéré comme l’un des plus occupés au pays, a vu le nombre de colis presque doubler cette année entre les mois de mai et de juillet, comparativement à la même période en 2019, constate la société d’État.

Plusieurs utilisateurs ont déploré de longues files d’attente afin de récupérer leur colis. « Certains jours, l’attente peut durer jusqu’à 45 minutes », lance Mathieu Bonenfant, résident d’Iqaluit. « Avec les températures extrêmes en hiver, ça rend les choses difficiles. Il faut procéder stratégiquement pour ne pas avoir à attendre très longtemps à l’extérieur. »

« Nous avons constaté une nette augmentation de la livraison de colis, car de plus en plus de gens dans les collectivités du Nord font des achats en ligne », explique Dale LeClair. « Cela a créé des accumulations d’envois dans notre système et nous apportons le plus rapidement possible des ajustements pour répondre à la demande croissante. »

Des mesures spéciales ont également été mises en place par la société d’État pour tenter de réduire les conséquences négatives causées par la pandémie. « Nous avons travaillé avec nos concessionnaires pour adapter la livraison locale, offrir des heures d’ouverture spéciales pour permettre aux aînés de récupérer leur courrier, offrir le ramassage à l’extérieur du magasin […] », ajoute-t-il.

En raison de la grande charge de travail à accomplir dans la prestation des services postaux d’Iqaluit, une équipe spécialisée plus importante a été déployée à cet endroit afin de trouver des solutions à long et court termes espérant ainsi pouvoir constater sous peu des améliorations dans les services offerts aux Iqalummiut.

-30-

Photos
Crédit : Postes Canada
Légende
Le bureau de poste à Iqaluit est l’un des plus achalandés au pays.

  • Nombre de fichiers 3
  • Date de création 30 novembre, 2020
  • Dernière mise à jour 30 novembre, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article