Les examens de fin d’études optionnels pour les Ténois cette année

Les conséquences de la pandémie ont mené à la décision de rendre facultatifs les examens de fin d’études pour l’année scolaire 2020-2021 pour les élèves ténois. Des critères doivent néanmoins être considérés afin de prendre une décision éclairée.
_______
Karine Lavoie
Initiative de journalisme local – APF – Territoires

Dans le but d’amoindrir les effets néfastes que cause la pandémie dans les milieux scolaires, le ministère de l’Éducation des Territoires du Nord-Ouest a récemment pris la décision de rendre facultatifs les examens de fin d’études pour ses élèves, se ralliant ainsi à la décision du gouvernement albertain.

Les élèves ténois peuvent choisir ce qu’ils considèrent la meilleure option selon leur situation, mais sont tout de même invités à réfléchir à leur avenir lors de leur prise de décision.

Favoriser la réussite scolaire

La pandémie a forcé le personnel scolaire ainsi que ses élèves à faire preuve de beaucoup d’ajustement et la décision de rendre facultatifs les examens de fin d’études se veut un moyen de favoriser les succès scolaires. « Le GTNO travaille avec tous ses partenaires en éducation pour créer un milieu propice à l’apprentissage et à l’encadrement des élèves. Cette décision a été prise après l’évaluation des répercussions de la COVID-19 sur le système scolaire, les élèves et les familles, et des changements qui ont eu lieu cette année dans le milieu de l’enseignement », déclare R.J. Simpson, ministre de l’Éducation, de la Culture et de la Formation par voie de communiqué.

Les élèves de la Commission scolaire francophone des Territoires du Nord-Ouest (CSFTNO) ont la chance de suivre leurs cours à temps plein, mais ce n’est pas le cas pour ceux des écoles secondaires ténoises qui doivent se soumettre aux restrictions pour les élèves du cycle supérieur. « Le ministère de l’Éducation devait prendre cette décision pour l’ensemble des élèves du TNO, et la CSFTNO croit que c’est une bonne décision de donner l’option aux élèves qui veulent ou qui doivent les écrire pour être en mesure de poursuivre leurs études », explique Yvonne Careen, Directrice générale de la CSFTNO.

L’élève qui prend la décision de passer l’examen final ne pourra néanmoins pas recevoir d’exemption advenant qu’il soit insatisfait de sa note et son résultat comptera pour 30% de sa note finale. Pour l’élève qui décide de ne pas se soumettre à l’examen final, la note attribuée par l’école comptera pour 100% de sa note finale. L’option est disponible pour les séances d’examens de janvier 2021, avril 2021, juin 2021 et août 2021.

Les répercussions pour l’avenir

Le gouvernement territorial rappelle qu’il en demeure toutefois de la responsabilité des élèves et de leurs parents de communiquer avec les établissements postsecondaires afin de vérifier l’obligation de se soumettre à l’examen de fin d’études.

Simon Cloutier, représentant des responsables du domaine de l’éducation à la CSFTNO, abonde également dans le même sens : « Nous invitons tous les élèves inscrits à des cours comportant un examen menant à l’obtention du diplôme à bien réfléchir à leur choix d’études postsecondaires et aux exigences d’admission avant de prendre cette décision importante », explique-t-il.

Comme il est plutôt rare que des facultés exigent les examens finaux, Yvonne Careen se veut rassurante à ce niveau : « Chacune de nos écoles est en mesure de travailler avec les élèves pour faire les recherches nécessaires pour voir si et comment ne pas écrire ces examens pourrait leur nuire ou pas ».

Par ailleurs, les milieux scolaires sont conscients des défis apportés dans l’enseignement au cours de l’année 2020-2021. « Les collèges et universités comprennent que c’est une année particulière », conclut-elle.

-30-

Photo
Crédit : Nguyen Dang Hoang Nhu sur Unsplash
Légende
Pour l’année scolaire 2020-2021, les élèves ténois auront le choix de passer ou non leurs examens de fin d’études.

  • Nombre de fichiers 2
  • Date de création 14 décembre, 2020
  • Dernière mise à jour 14 décembre, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article