IJL - Ouest

L’école de la Source relève le défi de la COVID-19

Le dimanche 15 mars 2020, l’annonce de la fermeture des établissements scolaires élémentaires et secondaires de la province a eu l’effet d’une onde de choc dans les familles franco-albertaines ainsi que dans le monde de l’éducation. Il a toutefois fallu rebondir très rapidement, et dès le lendemain, de nouvelles mesures visant à maintenir le rythme scolaire chez les écoliers ont vu le jour. À l’école de la Source, établissement francophone de Calgary géré par le conseil scolaire FrancoSud, direction, enseignants, parents et élèves se sont mobilisés afin de garder le cap.

________________________________________

Christopher Louis

Initiative de journalisme local – APF - Ouest

 

La direction et les enseignants s’adaptent

«J’écoute beaucoup les nouvelles, je m’en doutais. L’annonce est venue d’un coup, mais c’était la meilleure façon de faire. Je pense à mes élèves, aux employés et c’était une très bonne décision, la seule et la meilleure à prendre», estime la directrice adjointe de l’école et enseignante de mathématiques en 9e année, Barbra Deskin.

«Dans ce moment d’incertitudes, communiquer clairement et même sur-communiquer,  c’est la clé. On est ici pour guider tout le monde et le retour des parents est positif. C’est loin d’être simple, mais l’attitude de l’équipe a été extrêmement bonne. C’est très positif pour la direction, nous n’avons jamais vu un tel niveau de collaboration!» souligne encore Mme Deskin.

La mise en place d’une nouvelle organisation et d’une nouvelle logistique a nécessité d’unir les forces.

«L’objectif est d’aller vers les évaluations, et les classes se sont organisées en fonction des enseignants avec les 1re à 6e année, les 7e à 9e et 10e à 12e. Selon l’autonomie des élèves, des classes Google Hangouts ou Zoom sont organisées. Avec l’aide de la Société de parents, nous avons pu acheter de nouveaux Chromebook et les prêter aux familles en manque d’équipement», se réjouit la directrice adjointe.

Le directeur de l’école, Nicolas Emond, est aussi satisfait de la rapidité avec laquelle chacun s’est adapté aux nouvelles consignes.

«Il faut sortir de sa zone de confort! Les enseignants apprennent à se servir des nouvelles technologies et nous pourrons les utiliser dans le futur. La situation comporte du positif, mais nous avons bien évidemment hâte de revoir nos élèves. L’importance du contact humain nous motive tous», reconnaît-il.

Pour faire face à cette crise sans précédent, l’établissement scolaire ne fait pas cavalier seul. «Nous sommes guidés par les attentes du conseil scolaire FrancoSud. Ça se transmet au sein de l’école puisque nous gardons la communauté à distance, mais bien encadrée», enchaîne Nicolas Edmond.

Paroles de parents et d’élèves

Faire l’école à la maison n’est certainement pas chose aisée pour les parents d’aujourd’hui, dont plusieurs continuent de travailler à distance.

Sylvie Desrochers, maman de deux enfants qui vont à l’école de la Source et présidente de la Société de parents, se veut optimiste sur cette époque inédite. «Devenir professeur suppléant du jour au lendemain représente un beau gros défi, tant pour les parents que pour les enfants! Avec le merveilleux support des enseignants et de la direction, nous avons rapidement trouvé notre routine d’apprentissage et il est d’autant plus agréable de jouer un rôle actif dans la croissance intellectuelle et émotionnelle de nos enfants.»

Sasha, élève en première année, raconte son école à la maison : «J’aime passer plus de temps avec mes parents, mais j’aime aussi vraiment quand mon professeur envoie des vidéos des leçons. Je les regarde plusieurs fois et je fais aussi des appels vidéo avec les amis de ma classe. J’ai quand même hâte à la rentrée scolaire pour aller en deuxième année!»

A court terme…

La logistique de fin d’année se doit aussi de suivre les mesures dictées par la pandémie. Les finissants sont particulièrement touchés par cette réalité, eux qui devront faire une croix sur l’habituel bal de fin d’année.

La directrice adjointe Barbra Deskin tente de trouver une solution à cet imprévu. «Comment célébrer les finissants d’une façon différente? C’est ce que nous sommes en train de chercher avec l’aide du ministère de l’Éducation. Nos élèves sont rendus à un point important de leur vie, nous ne pouvons pas ne rien faire. Nous allons aussi procéder à une progression naturelle pour le passage en classe supérieure pour tous les élèves».

À l’école de la Source, on envisage déjà la prochaine rentrée des classes. «Nous sommes déjà sur le pied de guerre pour la planifier! Nous faisons comme si la rentrée en septembre 2020 allait se passer normalement. Nous vivons au jour le jour», conclut Barbra Deskin.

 

-30-

Photos

Source 1 : Sasha au travail! - Crédits: Christopher Louis

Source 2 : Barbra Deskin Directrice adjointe de L’Ecole de La Source

Source : site web de l’école La Source.

Source 3 : Nicolas Emond Directeur de L’école de La Source

Source : site web de l’école La Source.

 

 

  • Nombre de fichiers 4
  • Date de création 30 avril, 2020
  • Dernière mise à jour 30 avril, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article