Le projet de construction de l’hôtel de ville de Shédiac ne fait plus l’unanimité parmi les élus

La construction d’un hôtel de ville qui appartiendrait aux citoyens et citoyennes de Shédiac ne fait plus l’unanimité au conseil municipal. Trois membres du conseil, Laura Gallant, Jean-Claude Bertin et Sylvie Collette-Boudreau, ainsi que le maire Roger Caissie ne pensent plus que c’est le moment approprié pour entreprendre cette construction.

________________________________

Claire Lanteigne

Initiative de journalisme local – APF – Atlantique

Parmi les objections, on mentionne l’impact de la pandémie sur les coûts de construction, le besoin d’autres projets d’infrastructures plus importants pour la population, l’impact sur le budget municipal, le développement économique et l’élection d’un nouveau conseil en mai prochain.

C’est en pleine pandémie, en novembre dernier, que les élus municipaux ont adopté unanimement la recommandation de la firme Colliers de construire l’hôtel de ville, incluant la bibliothèque, car cette option s’avérait la plus avantageuse financièrement à long terme.

Shédiac a eu le vent dans les voiles en 2020 et a connu une fois de plus une très bonne année sur le plan de la construction, malgré la pandémie de la COVID-19. Au cours de l’exercice financier 2020, la municipalité a délivré des permis de construction d’une valeur de 24,8 millions $.

En ce qui concerne le niveau résidentiel, les permis ont totalisé près de 8,2 millions $; le multi-résidentiel, près de 10,3 millions $ et le commercial, près de 6,4 millions $, pour un total de près de 25 millions de dollars. C’est  plus que le double de l’année précédente, alors qu’on avait délivré des permis pour près de 12 millions $, dont un peu plus de 7 millions $ dans le secteur résidentiel, près de 3,7 millions $ du côté multi-résidentiel et un peu plus de 1,2 million de dollars dans le secteur commercial.

C’est par un vote de 5 contre 3 que le conseil a adopté, au début du mois, la proposition de faire une demande d’emprunt de 6,7 millions $ à la Commission des emprunts de capitaux. Lors de la réunion ordinaire de janvier, on avait défait de la même façon une motion de la conseillère Laura Gallant visant à mettre de côté le projet de construction de l’hôtel de ville.

Le conseiller Gilles Brine n’a pas apprécié qu’en début de rencontre, le maire ait avancé que ce n’était plus le moment approprié pour cette construction.

Le conseiller Brine lui a rappelé qu’il devait quitter son siège de maire s’il voulait se prononcer sur une décision. «Pourquoi attendre le prochain conseil pour prendre une décision, a-t-il dit, le conseil actuel a la légitimité de le faire et le bail actuel prend fin le 31 décembre 2021.»

Le maire Roger Caissie affirme qu’il entend continuer à donner son point de vue au conseil. La prochaine étape sera de lancer un appel d’offres lorsque la firme d’architectes aura complété les plans. Il ne s’inquiète pas de l’échéancier du bail actuel et pense qu’il y aura certainement une façon de s’organiser si le nouvel édifice municipal n’est pas complété à temps. «S’il faut faire un changement drastique, a-t-il dit, on pourra certainement négocier une location à court terme. »

En entrevue, le conseiller Brine a indiqué que 110 000 $ ont déjà été dépensés et qu’on devait continuer le processus adopté à l’unanimité en pleine pandémie. Il ajoute que la situation financière de la ville est excellente avec un surplus de 180 000 $ en 2020 et que 2021 sera encore meilleure avec plusieurs gros projets de développement, dont la future Villa Providence. «Il n’y a aucune raison de reculer et il faut continuer même si les trois conseillers ne le veulent plus.»

On ne sait pas exactement ce que coûterait l’achat de l’édifice actuel ainsi que les rénovations qui devraient y être effectuées, car certains problèmes existent. La bibliothèque inonde quand il pleut. «Mais pour 6,7 millions $ on pourrait posséder notre édifice municipal avec une bibliothèque plus grande au rez-de-chaussée»,  fait valoir M. Brine. Il ajoute qu’il faut que les gens soient bien informés des avantages pour les citoyens et les citoyennes de posséder le prochain édifice municipal. 

Processus unanime

Jusqu’ici, le processus au sujet de l’avenir de l’hôtel de ville avait fait l’unanimité au sein du conseil. Les élus avaient d’abord abandonné tout projet de location à long terme, après une étude comparative entre le projet de location de LRL Property Investment Inc. et le projet de construction d'un hôtel de ville, et ce en raison de l'avantage d'équité et de coûts à long terme, c'est-à-dire au-delà de 20 ans.

La firme Colliers a été mandatée pour produire un rapport pour évaluer trois options : l'achat et l'aménagement de l'édifice actuel au 290, rue Main; la construction d'un hôtel de ville et de la bibliothèque dans un même édifice, à l’angle des rues Main et Victoria; la construction d'un hôtel de ville à l’angle des rues Main et Victoria et le déménagement de la bibliothèque à un autre endroit de la ville.

Le rapport de Colliers a démontré que l’option de construire l’hôtel de ville, incluant la bibliothèque sur le terrain appartenant à la ville à l’angle des rues Main et Victoria, était la plus avantageuse financièrement à long terme.

C’est à l’unanimité que le conseil recommandait lors d’un huis clos, le lundi 2 novembre 2020, de chosir cette option.

Il avait aussi été alors résolu de procéder immédiatement à la planification menant à la construction et qu’un budget comprenant les coûts, le nombre de pieds carrés et l’échéancier soit présenté au conseil pour son approbation.On devait également procéder à l’embauche de la firme d’architecture Spitfire Architectural Design Co. pour la gestion du projet de construction du futur hôtel de ville. C’est cette firme qui a présenté l’estimation de 6,9 millions $.

-30-

Photo Conseil municipal de Shédiac - À l’avant, de gauche à droite : Laura Gallant, Roger Caissie et Patricia Bourque-Chevarie. À l’arrière, même ordre : Raymond Cormier, Jean-Claude Bertin, Sylvie Collette-Boudreau, Germaine Gallant, Gilles Brine et Paul Boudreau. (courtoisie)

  • Nombre de fichiers 2
  • Date de création 15 février, 2021
  • Dernière mise à jour 15 février, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article