Le gouvernement Ford n’entend pas rétablir les congés maladie payés

Émilie Pelletier — 
Initiative de journalisme local — Le Droit

TORONTO - À l’aube d’une possible pandémie mondiale du coronavirus, le gouvernement Ford n’a pas l’intention de rétablir les congés maladie payés pour encourager les Ontariens à rester chez eux s’ils ressentent des symptômes du virus.
Quelques mois après son élection, le gouvernement progressiste-conservateur de l’Ontario avait supprimé les congés maladie rémunérés. Il avait par le fait-même permis aux employeurs d’exiger un billet médical lorsqu’un employé prend un congé maladie.
Les autorités médicales de l’Ontario exhortent la population de rester à la maison s’ils présentent des symptômes du COVID-19.
Interpellée lundi par la cheffe néo-démocrate Andrea Horwath sur un possible recul quant à ces résolutions, la ministre de la Santé, Christine Elliott, a répondu qu’il n’est pas nécessaire de revenir sur ces décisions puisque les Ontariens font des choix responsables.
Priorité numéro un pour les bureaux de santé
Par ailleurs, la pandémie du COVID-19 doit être la priorité des Bureaux de santé de l’Ontario, juge Christine Elliott. Par conséquent, les consultations menées par le gouvernement Ford concernant leur fusion n’ont pas été mises sur pause, mais elles ont été considérablement ralenties, a-t-elle affirmé en point de presse.

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 9 mars, 2020
  • Dernière mise à jour 11 mars, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article