L’ACFO-Témiskaming fête le 25e anniversaire de son Brunch des organismes

L’annuel Brunch des organismes de l’ACFO-Témiskaming est la grand-messe des francophones de la région. L’événement réunit les organismes locaux et des membres de l’ACFO, en plus de représentants des paliers municipal, provincial et fédéral. S’il y a des messages à passer aux francophones, c’est l’occasion idéale.

_______________________

Marc Dumont — Initiative de journalisme local – APF – Ontario 

L’ACFO-Témiskaming a célébré, le 18 janvier dernier, la 25e édition du Brunch des organismes. Étant donné le succès et l’importance de ce rendez-vous annuel, l’ACFO-Témiskaming a décidé d’en faire une grande soirée avec un banquet et un volet culturel au lieu du brunch habituel du dimanche midi.

Les 150 billets ont trouvé preneur et c’est dans une atmosphère de bonne humeur que les politiciens se sont adressés à la large foule. Le député provincial néo-démocrate John Vanthof, qui représente la circonscription de Timiskaming-Cochrane, a même pris le temps de souligner l’engagement des francophones quand vient le temps de mener des combats.

Retour sur une année chargée

C’est vrai qu’au Témiskaming, la population francophone est dynamique. Le 25e Brunch des organismes a été l’occasion de dresser le bilan de l’année mouvementée qu’a été 2019.

Jean-Claude Carrière, agent de développement de l’ACFO-Témiskaming, a remercié les invités pour leur mobilisation à l’occasion de la crise linguistique qui a secoué l’Ontario. En décembre 2018, plus de 250 personnes s’étaient déplacées pour manifester devant les bureaux du député Vanthof, qui avait livré un discours en français en appui aux manifestants.

Jean-Claude Carrière a aussi mentionné la nomination récente d’une nouvelle commissaire aux services en français, Kelly Burke.

La soirée étant un peu la fête de l’ACFO-Témiskaming, certains discours ont souligné le rôle de l’organisme dans l’avènement du Centre de santé communautaire du Témiskaming et du Festival des folies francophones.

Claire Bolduc, préfète de la MRC (municipalité régionale de comté) de Témiscamingue, au Québec, a souligné que l’initiative de M. Carrière dans le projet «Tisser des liens entre nos communautés». Ce projet a créé une volonté de rapprochement entre Ontariens, Québécois et Premières Nations autour du lac Témiscamingue. L’initiative a eu un tel succès que c’est désormais la municipalité de Temiskaming Shores qui en assume la responsabilité.

Place aux honneurs

Le Brunch des organismes est aussi l’occasion de remettre les titres de «Personnalité jeunesse Franco-Témiskamienne de l’année» et de «Bénévole de l’année». Ce sont respectivement Audrey Marquis, de l’École secondaire catholique Sainte-Marie, et Josette Côté, de New Liskeard, qui se sont mérité les honneurs.

Les deux femmes ont reçu divers certificats et cadeaux, Audrey Marquis remportant également une bourse de 500 $ offerte par le Club Richelieu Timiskaming.

S’il y a un consensus dans la région, c’est que la vivacité de l’ACFO-Témiskaming et de la communauté de langue française est largement de à son agent de développement, Jean-Claude Carrière, et au conseil d’administration présidé par Ghislain Lambert. La présence en grand nombre de la communauté au brunch en était un témoignage.

Enfin, la soirée s’est terminée avec une performance du groupe Quelle famille! qui a entonné des chansons du bon vieux temps, et de la Troupe de danse en folie qui a régalé le public de danses folkloriques.

-30-

Des photos sont disponibles sur demande : ijlontario@gmail.com.

 

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 22 janvier, 2020
  • Dernière mise à jour 22 janvier, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article