La prescription sociale prend forme dans le Témiskaming

Le Centre de santé communautaire du Témiskaming s’est vu octroyer le Prix du changement transformateur 2020 de l’Alliance pour des communautés en santé pour son initiative de prescriptions sociales. Dans le cadre d’un projet pilote, le centre de Kirkland Lake offre désormais ce service non médical aux résidents, une formule qui a rencontré un grand succès dans la région.

_______________________

Oulai Ninhi — Initiative de journalisme local – APF – Ontario

«La prescription sociale est une référence […] à un groupe communautaire pour accéder à diverses ressources, telles que des exercices physiques, le yoga, une prescription à aller parler avec plus d’amis et bien d’autres activités», explique Angèle Bélanger, infirmière autorisée au Centre de santé communautaire du Témiskaming (CSCT), dans une vidéo réalisée par l’Alliance pour des communautés en santé.

Sa collègue, Véronique Charon, y ajoute qu’il n’est pas toujours avisé de médicaliser certains problèmes sociaux : «Quand on met les gens ensemble, c’est bon pour la santé, c’est bon pour le moral et ça touche plusieurs déterminants de la santé.»

Selon Jocelyne Maxwell, directrice générale du CSCT, 90 % de l’état de santé et de bien-être des gens ne dépend pas de services de santé classiques. À ses yeux, la prescription sociale peut dans plusieurs cas faire plus de bien que n’importe quel médicament.

Un témoignage touchant

Linda Levasseur, cliente du CSCT, indique dans la vidéo en avoir tiré beaucoup de bien :

«Je suis venue au centre parce que mon mari est très malade. J’avais besoin de sortir de la maison. Je manquais d’interactions avec les gens et je me trouvais toujours enfermée à la maison et concentrée sur la maladie et les soins de mon mari. J’ai rencontré les Champions, ça m’a aidée. On s’écoute, on s’encourage, on raconte nos histoires. Ça a changé complètement ma vie!»

Aujourd’hui, Linda partage des moments agréables avec un petit groupe de personnes encadrées par les Champions de la santé, des volontaires qui accompagnent les participants dans la mise en pratique de leur prescription.

Des «Champions de la santé»

Jocelyne Maxwell note que plusieurs facteurs ont joué en faveur du CSCT dans l’obtention du prix du changement transformateur : notamment l’engagement des professionnels de la santé, tels que les infirmières et les travailleuses sociales, ainsi que l’implication active des gens de la communauté qui se sont constitués en «Champions de la santé» pour mener à bien le projet.

Selon la directrice générale du CSCT, l’un des points importants de la prescription sociale, c’est l’opportunité pour les Champions de la santé d’interagir avec leurs voisins, leurs collègues en communauté et vice-versa.

Pour l’infirmière Angèle Bélanger, le fait d’avoir des amis, d’avoir quelqu’un avec qui parler et qui nous écoute vaut beaucoup plus pour le client qu’une visite de vingt minutes chez son médecin.

D’ailleurs, indique encore l’infirmière, l’une des forces du projet est l’implication du corps médical à la vie communautaire. Lorsqu’une prescription sociale vient du fournisseur de soins, le client y accorde plus d’intérêt et est plus enclin à y consentir, remarque Angèle Bélanger.

Le projet pilote a été mis en place depuis juin 2018 et s’est achevé en avril 2020. La phase pratique de prescription continue toutefois d’être déployée dans la plupart des points de service du district.

À ce jour, près d’un millier de personnes ont reçu une prescription sociale. Toutes auraient rapporté au moins une amélioration dans leur vie personnelle, d’après Jocelyne Maxwell.

25e anniversaire du CSCT

Nadia Pelletier Lavigne est coordinatrice de la programmation communautaire au CSCT. Dans la vidéo de l’Alliance, elle indique que l’une des grandes réussites du projet pilote est qu’il permet aux professionnels de la santé de se sentir mieux outillés pour accompagner leur clientèle.

Elle note que le renforcement des liens, la connexion humaine et l’adhésion des professionnels de la santé sont très importants, surtout pendant cette période de pandémie.

En cette année de célébration de son 25e anniversaire, le CSCT se réjouit du prix attribué par l’Alliance pour des communautés en santé. Sur son site Web, l’Alliance indique que le Prix du changement transformateur honore parmi ses membres «les champions de la santé qui travaillent à l’avant-garde du changement transformateur afin de favoriser l’atteinte d’un meilleur état de santé et de bien-être des Ontariens».

-30-

BP :

  • IJLO_Prescription sociale_Jocelyne Maxwell_Cr. Courtoisie : Selon Jocelyne Maxwell, directrice générale du CSCT, 90 % de l’état de santé et de bien-être des gens ne dépend pas de services de santé classiques. (Crédit : Courtoisie)
  • IJLO_Prescription sociale_Linda Levasseur_Cr. Capture d'écran – YouTube : Linda Levasseur, cliente du CSCT, indique dans la vidéo avoir tiré beaucoup de bien de sa prescription sociale. (Crédit : Capture d’écran – YouTube)
  • IJLO_Prescription sociale_Activité_Cr. Capture d'écran – YouTube : Le renforcement des liens, la connexion humaine et l’adhésion des professionnels de la santé sont très importants, surtout pendant cette période de pandémie. (Crédit : Capture d’écran – YouTube)
  • Nombre de fichiers 4
  • Date de création 16 décembre, 2020
  • Dernière mise à jour 16 décembre, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article