La lecture jeunesse rassemble la communauté : pour le plaisir des mots et du partage

En ce début d’année, plusieurs activités encouragent la lecture aux enfants grâce à l’aide de la communauté yukonnaise.
_______
Marie Mounier
Initiative de journalisme local – APF – Territoires

Permettre à la jeunesse de se plonger dans le monde vaste de la littérature, partager des instants de découverte et offrir aux enfants la richesse des mots : c’est ce que propose le Yukon grâce à la mise en place du programme Regard sur le monde et au concours de lecture du club Les p’tits yeux pointus.

Des lectures partagées dans le Yukon et à travers le monde

Depuis sa nomination en tant que commissaire du Yukon en 2018, Angélique Bernard lit des histoires aux enfants. Selon elle, chaque commissaire du Yukon apporte au bureau ses propres valeurs : « Pour moi, l’éducation, et en particulier la lecture, sont très importants pour l’alphabétisation, l’innovation, l’imagination et l’enrichissement des connaissances », confie-t-elle.

Face aux restrictions sanitaires qui viennent interrompre ses séances de lecture en personne, la commissaire a décidé, avec son équipe, d’adapter son programme et de passer au virtuel. Elle propose donc à la communauté yukonnaise, celle du Canada, mais aussi à n’importe qui au-delà des frontières, de se joindre à elle dans la lecture avec Regard sur le monde.

Le concept du programme est simple : des lectrices et lecteurs invités s’enregistrent en racontant une histoire pour enfants dont les droits d’auteur auront été obtenus au préalable par le Bureau de la commissaire. Les lundis, mercredis et vendredis, les histoires sont ensuite diffusées en ligne sur la page Facebook de la commissaire.

À travers ce nouveau programme, Angélique Bernard rassemble les gens autour des mots. En invitant les lectrices et lecteurs à présenter des histoires sur leurs régions respectives et dans la langue de leur choix, elle souhaite démontrer la diversité culturelle et linguistique du Yukon, tout en essayant de valoriser les histoires en français.

Certains participants racontent des histoires depuis l’autre côté de l’Atlantique, dans des langues comme le néerlandais et le portugais : « On a souhaité penser grand, on souhaite faire voyager les gens et offrir une ouverture sur le monde », conclut Madame Bernard.

Un concours de trente mille et une pages

Pour la troisième année consécutive, le club de lecture Les p’tits yeux pointus participe au concours organisé par Communication Jeunesse. L’objectif : lire un minimum de 30 000 pages avant le 12 mars 2021. Le nombre le plus important sera par la suite gagnant du grand prix.

Pour cela, tous les participants sont invités à envoyer leur nombre de pages lues par courriel au Bureau de la commissaire. Si Les p’tits yeux pointus en ressortent les gagnants, ils remporteront vingt livres et cinq affiches qu’ils remettront à la bibliothèque de Whitehorse.

Alors que, l’an passé, Les p’tits yeux pointus avait atteint 73 000 pages lues, le club espère cette année dépasser ce record : « L’année dernière, le prix avait été remporté avec 3 millions de pages par une école du Québec, nous sommes un petit club à but non lucratif donc ce n’est pas facile, mais la motivation est là », souligne Sandra St-Laurent, qui s’occupe du club de lecture.

Les membres du club ont développé des stratégies afin d’atteindre leur but : « On peut lire des bandes dessinées, des documentaires, des romans graphiques… on prend un livre et on lit, c’est passionnant un livre », explique Chloé Cashaback St-Laurent, jeune membre du club avec sa soeur Camille.

Créé en 2015, le club regroupe une dizaine d’enfants qui se retrouvent une fois par mois afin de partager leur amour des livres. « Lire, c’est comme se mettre dans une bulle, un instant de pause. C’est comme un moment de détente », s’épanche Camille, passionnée des livres.

Les bibliothèques s’adaptent aux enfants

Les bibliothèques publiques du Yukon s’engagent aussi auprès des enfants. Un nouveau catalogue de livres est maintenant disponible en ligne. Grâce à un choix d’images variées, les plus jeunes peuvent choisir le thème qui les inspire et une sélection de livres et albums leur est alors proposée. Les parents peuvent par la suite savoir si les livres sont disponibles dans la bibliothèque la plus proche de chez eux et aller les emprunter.

De cette façon, les enfants deviennent plus indépendants et, grâce à l’image, la lecture ne devient pas un obstacle pour ceux et celles qui ne savent pas encore lire.

-30-

Photo 1
Crédit : Sandra St-Laurent
Légende
Camille et Cholé Cashaback St-Laurent sont toutes les deux passionnées des livres. Camille a d’ailleurs demandé la création du club de lecture Les p’tits yeux pointus pour son anniversaire.

Photo 2
Crédit : photo fournie
Légende
Angélique Bernard, la commissaire du Yukon, faisait la lecture aux enfants pendant les vacances d’été et deux semaines avant Noël avant de lancer le programme Regard sur le monde avec son équipe.

Photo 3
Crédit : Bureau de la commissaire du Yukon
Légende
La commissaire, Sébastien et Samuell participent au défi de lecture 2021 du Club de lecture jeunesse du Yukon, Les p’tits yeux pointus.

  • Nombre de fichiers 4
  • Date de création 25 février, 2021
  • Dernière mise à jour 19 février, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article