La communication au temps des pandémies

Les consignes des autorités de la santé publique sont claires.  Le meilleur moyen d’éviter la propagation du nouveau coronavirus qui cause la COVID-19 est de rester à distance les uns des autres.  Respecter la distance de deux mètres lorsqu’on rencontre des gens, dans des lieux publics ou, préférablement, ne pas fréquenter les lieux publics.  Dans plus d’une famille, les précautions sont décuplées pour protéger une personne déjà affaiblie par une maladie. 

________________

Jacinthe Laforest

Initiative de journalisme local - APF – Atlantique

 

À peine quelques mois après avoir terminé un engagement qui l’a amenée à voyager en Europe, aux États-Unis et ailleurs au Canada, à titre de présidente du comité organisateur du Congrès mondial acadien du mois d’août 2019, voici que Claudette Thériault est en confinement à la maison, en raison de la COVID-19.

Il y a plusieurs semaines, Roger Maddix, le frère de Claudette, a dû subir une opération et entreprendre des traitements de chimiothérapie contre un cancer.  Les membres de la famille, après s’être concertés, ont établi un horaire pour que Roger, non-voyant, qui habite normalement à Charlottetown, ne soit pas laissé à lui-même, surtout après les traitements qui l’affaiblissent pendant plusieurs jours.

Au début des mesures de prévention de la pandémie, Roger sortait d’un séjour à l’hôpital et habitait chez Claudette et Théodore Thériault, qui faisaient attention et respectaient les consignes de la santé.  Puis, le 16 mars, tout a changé.  «C’est le médecin de Roger qui nous a dit de rester en confinement», a confirmé Claudette Thériault.  Donc au cours de la dernière semaine, les Roger, Claudette et Théodore sont confinés à la maison et les autres membres de la famille viennent faire un tour en restant à l’extérieur.

Le vendredi 20 mars, Réginald Maddix, le frère de Roger, est allé lui porter un pot de palourdes.  Il est resté sur la galerie et lui a parlé au téléphone, avant de laisser le pot à l’extérieur.  Le samedi, c’était au tour de sa nièce Tania Bernard et de sa fille Mireille, d’aller faire un brin de jasette, selon le même protocole.  Finalement, dimanche, c’était au tour de Marcia, la sœur de Roger, d’aller faire son tour.

Toute la famille donne un coup de main pour livrer les épiceries et les autres denrées.

-30-

 

Photo 1 : La soeur de Roger, Marcia Enman, vient le saluer. (cr. Claudette Thériault)

Photo 2 :  La nièce de Roger, Tania Bernard et sa petite fille Mireille en visite. (cr. Claudette Thériault)

Photo 3 : Réginald, le frère de Roger, discute au téléphone derrière la fenêtre. (cr. Jacinthe Laforest)

Photo 4 : Réginald offre un pot de palourdes à Roger. (cr. Jacinthe Laforest)

 

  • Nombre de fichiers 5
  • Date de création 22 mars, 2020
  • Dernière mise à jour 22 mars, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article