La cheffe de poste Julie Bissonnette fière des partenariats Québec-Atlantique créés pendant son mandat

Julie Bissonnette a terminé son mandat à titre de cheffe de poste au Bureau du Québec dans les provinces atlantiques (BQPA), vendredi dernier. Entrée en fonction le 30 juillet 2018, elle était la première femme à occuper ce poste. Depuis lundi, elle occupe le poste de vice-présidente à la Société du Plan Nord au sein du gouvernement du Québec.

___________________________

Claire Lanteigne

Initiative de journalisme local − APF – Atlantique

«Il a été difficile de prendre la décision d’accepter le nouveau poste qu’on me proposait, admet Julie Bissonnette. J’avais un poste intéressant avec une belle équipe et j’ai eu un coup de cœur en arrivant à Moncton. L’accueil des gens a été incroyable et l’adaptation s’est faite très vite et naturellement. J’ai un deuil à faire.» Compte tenu de la situation de la pandémie, elle travaillait de la maison depuis le mois de mars et le bureau a rouvert tout juste trois jours avant son départ. Julie aurait aimé rester en poste pour une troisième année, mais l’occasion  qu’on lui offrait n’aurait peut-être pas été là l’an prochain. «Mais c’est mon choix et c’est un beau défi que j’entreprends.» Un autre élément qui a pesé dans la balance : retrouver sa famille qui vit à Québec.

Même si son séjour ici a été de courte durée, ce fut une période intense et elle est très fière d’avoir créé une antenne économique en Nouvelle-Écosse. Elle ajoute que le Fonds Acadie-Québec a été redynamisé pour le faire rayonner et qu’il est mieux connu. En février dernier, 27 demandes, toutes provenant des provinces atlantiques, ont été reçues, comparativement à une dizaine les années précédentes. «Nous avons travaillé fort pour avoir de tels résultats», dit-elle. Compte tenu de la COVID-19, plusieurs projets pourraient cependant ne pas voir le jour cette année.

L’ex-cheffe de bureau est convaincue que ce qu’elle a semé continuera à se développer avec l’équipe en place et la personne qui lui succèdera.

Elle prévoit revenir cet automne si la situation le permet, car elle aurait aimé saluer plus de gens, ce qui n’a pas été possible avant son départ en temps de pandémie.

Congrès mondial acadien 2019

«Un moment fort de mon mandat a été le Congrès mondial acadien 2019. C’était ma première participation à un CMA et une belle occasion pour le Québec de célébrer son amitié avec l’Acadie.» En l’organisant la présence du Québec, elle s’est dit qu’elle n’avait pas l’impression de travailler, tellement elle a eu du plaisir à le faire avec les autres partenaires.

En plus de sa participation au volet économique, au sommet des femmes et à l’activité jeunesse, le gouvernement du Québec accueillait les visiteurs dans son pavillon à l’espace Extrême frontière. Selon Julie Bissonnette, cet espace a permis de faire de belles découvertes. «Il y a eu une bonne participation d’artistes et de personnalités du Québec.» Dix entreprises du Québec et huit partenaires gouvernementaux ont participé au volet économique et cinq femmes ont participé au Sommet des femmes.

Elle estime important de mettre les gens en contact et susciter des partenariats. «J’ai vraiment eu du plaisir à développer des partenariats, dont celui avec Les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ)». L’organisme s’est ouvert sur le Canada en 2018 et il a travaillé avec beaucoup de partenaires pendant le CMA. Elle croit en leur mission et un de leur stagiaire a aidé à l’organisation du kiosque du Québec.

40e anniversaire

Lors d’une cérémonie, en mars dernier, soulignant le 40e anniversaire du Bureau du Québec dans les provinces atlantiques, Madame Bissonnette a tenu à mentionner certaines réalisations de son équipe et à réaffirmer la présence dynamique du Québec dans la région.

«Ce 40e ne devait pas être juste une fête, mentionne-t- elle, mais devait mettre en valeur des projets qui seraient réalisés en 2020.» Ces projets découlent de partenariats durables avec des gouvernements et des organismes de divers secteurs en Atlantique. Quelques exemples : la création d’un nouveau prix Acadie-Québec en innovation et commercialisation, remis en collaboration avec le gouvernement du Nouveau-Brunswick, et qui vise à récompenser des personnes du Nouveau-Brunswick et du Québec qui se démarquent dans le domaine des affaires; l’organisation, en juin prochain, à Moncton, de la formation de sensibilisation au vivre ensemble, en collaboration avec Les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ), la Société Nationale de l’Acadie, l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) et le Bureau International Jeunesse (BIJ) qui sera offerte à 20 jeunes francophones de l’Acadie, du Québec et des pays de la Francophonie; l’organisation d’un souper-conférence avec une autrice québécoise de renommée internationale, à l’occasion du Festival Frye; un partenariat avec le Regroupement des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick, afin de permettre aux personnes lauréates de la finale 2020 d’Accrocs de la chanson d’offrir une vitrine lors de la cérémonie du 40e anniversaire du BQPA, prévue le 25 juin 2020.

Plusieurs de ces projets ont été annulés ou reportés à cause de la pandémie.

Remerciements de la communauté acadienne

Les messages de remerciements étaient très nombreux suite à l’annonce de son départ.

La Société nationale de l’Acadie a salué le travail de Mme Bissonnette à titre de cheffe du Bureau du Québec dans les provinces atlantiques, avec qui elle a collaboré de très près.

Le sénateur René Cormier la félicite et la remercie en ajoutant qu’elle a participé à renforcer les liens qui unissent les peuples acadien et québécois.

Marie Chamberland, président du Conseil économique du N.-B. la remercie pour la très bonne collaboration durant son mandat et lui souhaite bon succès dans ses nouvelles fonctions.

Dans son message, Sébastien Lord-Émard, souligne que son passage en Acadie aura été une vraie bouffée d'air frais dans les relations avec le Québec! Nous sommes chanceu.x.ses d'avoir pu bénéficier de ta présence, de ton intelligence, de ton énergie contagieuse! Merci mille fois! Bon succès dans tes nouvelles fonctions! Nous perdons une cheffe de bureau efficace et dynamique, mais nous avons gagné une amie.

Expérience de Julie Bissonnette

Mme Bissonnette est détentrice d’une maîtrise en sciences politiques de l’Université Laval. Avant sa nomination à Moncton en juillet 2018, elle occupait le poste de directrice générale de l’expertise climatique et économique et des relations extérieures au ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Elle a auparavant occupé plusieurs autres postes de direction, notamment aux ministères de la Culture, des Transports et de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Son parcours professionnel dans la fonction publique lui a également permis d’agir à plusieurs reprises comme répondante de son ministère pour les relations canadiennes.

-30-

Photos :

1 - Julie Bissonnette avec Joseph Edgar au CMA 2019.  (Photo : Patricia Mugenzi)

2 - Conférence de presse soulignant le 40e anniversaire du BQPA, le 3 mars 2020. Nous reconnaissons, de gauche à droite : Yvon Lapierre, maire de la Ville de Dieppe; Pascale Joëlle Fortin, directrice générale de la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick; Louise Imbeault, présidente de la Société nationale de l’Acadie; Julie Bissonnette, cheffe de poste au Bureau du Québec dans les provinces atlantiques; Line Pinet, directrice des Affaires intergouvernementales du N.-B. et Émilie Turmel, directrice générale du Festival Frye. (Photo : Anthony Doiron)

3 - Ouverture de l’antenne économique du Québec à Halifax en janvier 2020. Nous reconnaissons, de gauche à droite : Patricia Mugenzi, conseillère en géopolitique et à la francophonie du Bureau du Québec dans les provinces atlantiques; Julie Bissonnette, cheffe de poste au Bureau du Québec dans les provinces atlantiques; Sonia LeBel, ministre québécoise,  responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne; Lena Metlege Diab, ministre des Affaires acadiennes et de la Francophonie de la Nouvelle-Écosse; Mélanie Roy, attachée économique et commerciale à l’antenne du Québec à Halifax et Pierre Martin, attaché économique et commercial du Bureau du Québec dans les provinces atlantiques. (Photo courtoisie)

  • Nombre de fichiers 4
  • Date de création 25 mai, 2020
  • Dernière mise à jour 25 mai, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article