Halloween: pas de porte-à-porte pour certaines régions de l’Ontario

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

Les familles qui résident dans les régions « chaudes » de la COVID-19, celles qui ont dû se soumettre à un retour partiel au confinement, dont Ottawa et Toronto, devraient sculpter des citrouilles et se raconter des histoires effrayantes en famille plutôt que participer à la traditionnelle cueillette de friandises, lors de la soirée de l’Halloween. 

Les résidents d’Ottawa, de Toronto, de Peel et de York devront trouver des alternatives au porte-à-porte de l’Halloween, cette année, a recommandé le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, le Dr David Williams. 

Celui-ci a émis ses recommandations, lundi matin, quelques jours après que la médecin hygiéniste en chef du Canada, la Dre Tam, ait indiqué qu’il y a des moyens de faire du porte-à-porte durant la soirée d’Halloween tout en se protégeant contre la COVID-19. 

Le Dr Williams s’est toutefois rangé du même côté que sa collègue à la tête de Santé publique Ottawa, la Dre Vera Etches, qui avait demandé aux Ottaviens de ne pas « passer l’Halloween », la semaine dernière. 

« On ne peut tout simplement pas avoir des enfants qui se promènent de porte en porte », a indiqué le premier ministre Doug Ford, lundi, en soulignant qu’il n’aime pas faire ce genre d’annonces, mais que « ce n’est tout simplement pas sécuritaire en ce moment ». 

Ce sont les bilans quotidiens de ces régions « chaudes » de la COVID-19 qui ont mené le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario à prendre une telle décision. 

Lundi, l’Ontario a fait état de 704 nouvelles infections au coronavirus, portant le total du nombre de cas en province à 65 075. 

Le nombre de décès est grimpé à 3 050 au cours des 24 dernières heures, avec quatre personnes qui ont perdu la vie dimanche après avoir contracté le virus. Parmi les décès liés à la COVID-19, 1 980 sont des résidents de foyers de soins de longue durée et huit sont des employés de ces établissements. 

Dimanche, 252 personnes étaient hospitalisées en raison du coronavirus, dont 69 aux soins intensifs. Parmi ces derniers, 40 étaient sous respirateur. 

La santé publique de l’Ontario a émis des conseils pour les familles qui souhaitent s’amuser sans quitter son domicile:

  • Encourager les enfants à se déguiser et à participer à des activités virtuelles
  • Organiser une chasse aux bonbons d'Halloween avec des personnes vivant dans un même foyer;
  • Sculpter des citrouilles;
  • Organiser une soirée cinéma ou se raconter des histoires effrayantes;
  • Décorer le devant de la maison.

Il sera possible de sortir pour faire la cueillette de friandises pour les familles qui résident à l’extérieur des régions sanitaires qui sont en confinement partiel. Le Dr Williams a émis des recommandations pour elles aussi: 

  • Ne sortir qu'avec les membres du même foyer;
  • Ne faire la cueillette de friandises qu'à l'extérieur;
  • Tant les personnes qui recueillent les friandises que celles qui les distribuent doivent se couvrir le visage. Un masque de déguisement ne remplace pas un couvre-visage et ne doit pas être porté par-dessus un couvre-visage, car il peut rendre la respiration difficile;
  • Ne vous rassemblez pas et ne vous attardez pas sur le pas de la porte et n'oubliez pas de vous mettre en file à deux mètres l'un de l'autre si vous attendez. Évitez les surfaces et les objets fréquemment touchés;
  • Que vous recueilliez ou distribuiez des friandises, lavez-vous les mains souvent et soigneusement, ou utilisez un désinfectant pour les mains;
  • Ne laissez pas les friandises dans un seau ou un bol que les enfants pourraient toucher et pensez à utiliser des pinces ou d'autres outils semblables pour distribuer les friandises.

« J'en profite pour rappeler à tout le monde que nous sommes dans une deuxième vague de la COVID‑19, a insisté le médecin hygiéniste. Il y a eu une augmentation des cas dans de nombreuses régions de la province, et le pourcentage de personnes qui ont reçu un résultat positif après avoir passé un test de dépistage est en hausse. »

Le Dr Williams a demandé à la population de continuer à suivre les mesures sanitaires en place, comme la distanciation physique et le lavage des mains récurrent.

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 19 octobre, 2020
  • Dernière mise à jour 19 octobre, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article