Ford compare la cheffe de l'opposition à «des ongles sur un tableau»

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

La période de questions à l’Assemblée législative de l’Ontario s’est déroulée dans un climat tendu, mercredi matin.

Écouter la cheffe de l’opposition officielle, Andrea Horwath, critiquer le travail du gouvernement au cours de la pandémie, c’est comme entendre «des ongles sur un tableau», a lancé le premier ministre Doug Ford.

À quoi la néo-démocrate a répondu: «Le premier ministre va toujours dans les pires, pires endroits quand il n’aime pas les questions que l’opposition lui pose». 

Ford en rajoute

Cet échange houleux a semé le ton pour le reste de la période de questions, qui s’est poursuivie au son du président de la chambre, Ted Arnott, demandant l’ordre dans la chambre de façon répétée.

Celui-ci a d’ailleurs demandé à Doug Ford de retirer ses commentaires deux fois en moins de 20 secondes, après que le premier ministre ait accusé le NPD d’hypocrisie et de «parler des deux côtés de la bouche». 

Les principaux sujets ayant fait l’objet de débats mercredi étaient les mêmes que mardi et risquent de se répéter au cours des prochains jours: les ratés du plan de vaccination du gouvernement ontarien, les jours de congé maladie payés et le relâchement, jugé trop hâtif par le NPD, des mesures sanitaires en province. 

Commentaire misogyne

La cheffe du NPD Andrea Horwath a fait savoir, en mêlée de presse à sa sortie de la Chambre, que le premier ministre devrait s’excuser auprès de la population pour ses propos inappropriés. 

Interrogé par un journaliste pour savoir s’il pensait que les propos de son chef étaient de nature misogyne, le ministre de l’Éducation Stephen Lecce s’est porté à la défense de Doug Ford: «Je pense que le premier ministre a été sans équivoque en disant qu’il n’y avait pas de place pour ce type de langage dans la province de l’Ontario.»

Le libéral John Fraser exige lui aussi des excuses «dès aujourd’hui» de la part du premier ministre pour ses commentaires, tout comme son collègue, le chef du Parti Vert, Mike Schreiner.

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 17 février, 2021
  • Dernière mise à jour 17 février, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article