Fin des sacs en plastique à Terre-Neuve-et-Labrador : c’est parti!

Le 1er juillet prochain, Terre-Neuve-et-Labrador deviendra la deuxième province canadienne – après Île-du-Prince-Édouard – à interdire les sacs en plastique dans les commerces de détail. Certains marchands ont déjà mis en place la mesure. 

Patrice Francœur - Initiative de journalisme local - APF - Atlantique 

En juin 2019, le premier ministre Justin Trudeau annonce l’adoption par le gouvernement du Canada de nouvelles mesures pour réduire les déchets plastiques: interdire les plastiques à usage unique qui nuisent à l’environnement dès 2021 (sacs de plastique, pailles, ustensiles, assiettes et bâtonnets à mélanger) lorsque les données scientifiques et les circonstances le justifient. Ottawa annonçait également d’autres mesures pour réduire la pollution issue des produits et emballages en plastique. 

Terre-Neuve-et-Labrador décide d’aller de l’avant un an avant la mise en vigueur des mesures fédérales sur les sacs de plastique à usage unique, soit à compter du 1er juillet 2020.  Cette décision, longtemps réclamée par de très nombreux citoyens et organismes, a été saluée haut et fort par Municipalities Newfoundland and Labrador, le regroupement des municipalités urbaines et rurales de la province. Elle était la suite logique des résultats de consultations publiques menées par le gouvernement provincial en début d’année 2019. 

Oui à 87%

Un sondage en ligne mené en ligne entre le 5 et le 27 mars 2019 dans le cadre de ces consultations a révélé que 87% des 3000 répondants étaient favorables à l’adoption, par la province, d’un projet de loi interdisant les sacs en plastique à usage unique.

À l’issue de cet exercice, l’ex ministre de l’Environnement, le Libéral Graham Letto, avait déclaré par voie de communiqué  : « Les consultations que nous avons menées montrent la force des convictions des Terre-Neuviens et des Labradoriens : ils ne veulent pas que les sacs en plastique soient distribués». Dans ce même sondage, on apprenait que 75 % des répondants faisaient avaient déjà fait leurs courses avec des sacs réutilisables. 

Pour ceux parmi les 25% restant qui magasinent chez Sobey’s, un changement d’habitude s’est imposé le 1er février. Les sacs de plastique à usage unique y sont désormais bannis aux caisses. La Newfoundland and Labrador Liquor Corporation (NLC) a réagit encore plus rapidement. Dès avril 2019, elle a cessé de distribuer des sacs en plastique à usage unique, se limitant aux sacs en papier. Une économie de 180 000$ annuellement, selon cette société d’état..

120 millions de sacs 

Selon les estimations gouvernementales, 120 millions de sacs en plastique par an étaient utilisés chaque année dans la province avant la mise en vigueur de la loi et c’est non moins de 96% de ces sacs se retrouvaient au dépotoir. La loi de Terre-Neuve-et-Labrador permettra certes de réduire ce volume mais elle comporte des exceptions qui empêcheront de l’éliminer totalement. Ainsi, les commerces pourront quand même continuer d’utiliser le plastique pour, par exemple, emballer des fruits, des légumes, des bonbons, des céréales, des noix et d’autres aliments en vrac en vrac. Ils seront également permis pour l’emballage de la viande, de la volaille et du poisson. L’utilisation des sacs de plastique pour la collecte des déchets et le recyclage fait également partie des exceptions.

Bien que les chiffres sur les sacs en plastique impressionnent, ces derniers ainsi que les matières plastiques en général ne représentent que 6 % des déchets domestiques acheminés aux centres d’enfouissement de la province, selon les données d’un rapport sur la gestion des déchets publié le 31 décembre 2019. Ensemble, le papier et les matières organiques représentent 67% de ce qui va actuellement aux dépotoirs de Terre-Neuve et du Labrador.

  • - 30 - 
  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 4 février, 2020
  • Dernière mise à jour 6 février, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article