IJL - Ouest

Des ateliers virtuels colorés avec Zoé Fortier

Perfectionner ses talents de musicien, démarrer un projet vidéo, apprendre des nouveaux pas de danse ou trouver des idées créatives de bricolage pour les enfants… Le confinement repousse les limites de l’imaginaire et révèle des talents inavoués. Avec l’atelier Gribouillis avec Zoé, de nombreuses familles se sont ainsi retrouvées les 3 et 17 avril sur Facebook et Instagram afin de laisser parler leur fibre artistique et partager un moment riche en positivité.

________________________________________

Leslie Diaz

Initiative de journalisme local – APF - Ouest

Proposée par le Conseil culturel fransaskois (CCF) et animée par l’artiste fransaskoise Zoé Fortier, l’initiative a pour objectif premier de se libérer du stress par le dessin. Mais il s’agit aussi de proposer du contenu artistique en français en ligne accessible à tous. Les deux premières séances ont comptabilisé 1 257 visionnements, un chiffre impressionnant pour un début.

« C'est dans le cadre de mes fonctions comme chargée du secteur scolaire au CCF que j'ai entrepris de trouver ou d'offrir du contenu culturel-artistique aux écoles pendant la pandémie », explique Zoé Fortier, artiste visuelle multidisciplinaire.

Si l’initiative s’adresse principalement aux jeunes, elle reste ouverte à tous. Suzanne Campagne, directrice du CCF, se réjouit à l’idée que le projet puisse aider les familles pendant l’épisode de COVID-19. « Quand les restrictions occasionnées par la pandémie ont frappé durement les parents et les jeunes dans nos communautés, on voulait vite sortir quelque chose qui pourrait aider les familles, quelque chose qui était artistique, amusant et facile à suivre. »

Un moment de partage sincère

 

La popularité du travail de Zoé Fortier est indéniable. C’est au fil des pages de ses premiers carnets de croquis que l’une de ces séances débute.

« Zoé exploite tellement bien les ateliers virtuels et offre des suggestions qui conviennent au matériel disponible chez toutes les familles. Ça permet de rester connecté à la Fransaskoisie en ces moments austères », souligne Catherine Godbout, une participante.

Cette dernière se réjouit également du lien que crée l’artiste avec les participants en tenant compte de leurs suggestions. « J’aime que Zoé ait pris la suggestion de Damien, mon fils, pour offrir un atelier sur l’illusion d’optique. » De quoi offrir une relation privilégiée, même à distance : « C’est sûr que j’aimerais mieux que ce soit en vrai, mais c’est quand même bien et le fun ! », confirme Damien Denis, participant de 7 ans.

Les enfants de Jaco Pero ont eux aussi pris part à l’expérience : « J’aime que mes filles puissent entendre quelqu’un originaire de notre village [Zénon Park] et un membre de notre communauté fransaskoise s’exprimer et partager sa passion. C’est valorisant pour elles d’entendre leur accent parlé dans les médias. »

Le dessin, une autodiscipline

Malgré le titre de « gribouillis », l’atelier offre bien plus que des gribouillages. En alliant maîtrise de soi, concentration, découverte des textures et des matériaux, les séances encouragent les participants à croire en eux. C’est là l’objectif principal de l’artiste : « On apprend ensemble et j'essaye de leur montrer que faire de l'art. C'est l'apprentissage de toute une vie. Je dois moi-même pratiquer et faire des essais avant les séances pour m'assurer de bien comprendre les techniques ou l'anatomie des choses que nous allons dessiner. »

Discipline et découverte sont de mise au grand bonheur des jeunes participants comme Damien Denis : « J’ai vraiment aimé apprendre comment faire des pochoirs et des stratégies pour les utiliser. » Les participants repartent avec deux techniques par séance.

La rencontre virtuelle est aussi l’occasion d’en apprendre davantage sur l’art. « C'est surtout une opportunité pour les enfants d'apprendre tout un lexique lié à la production artistique, s’enthousiasme Zoé Fortier. Ils ont aussi la chance d'apprendre à connaître une artiste fransaskoise. Ils découvrent une profession, un métier qui peut être exercé en français en Saskatchewan. »

Enfin, la dessinatrice explique qu’il est important de se sentir à l’aise et de prendre du plaisir dans ce genre de discipline, que l’on soit débutant, amateur ou professionnel : « L'important, c'est d'être curieux. Si on est curieux, on peut être créatif. »

Une énergie créatrice

Avec de plus en plus de participants en ligne, l’atelier connaît un véritable succès et offre une occasion au CCF de pouvoir être présent en ligne. « On ne peut pas tout faire, on sait que certains croient qu’on pourrait en faire davantage, mais ce qu’on accomplit, on le fait avec dévouement et avec rigueur. Et de temps en temps, on rit follement ensemble ! », indique la directrice Suzanne Campagne.

Et ce dévouement semble porter ses fruits : « Nous avons reçu plusieurs mots d'encouragement et des photos de la part des parents des participants. C'est tellement énergisant pour nous de voir le sourire des enfants qui ont participé à nos activités », confie Zoé Fortier qui espère voir croître encore le nombre de participants à ces initiatives artistiques numériques.

L’atelier Gribouillis avec Zoé a lieu tous les vendredis à 10 h jusqu’au 19 juin 2020 sur les pages Facebook et Instagram du Conseil culturel fransaskois.

Encadré Zoé Fortier

Zoé Fortier est une artiste multidisciplinaire originaire de Zénon Park en Saskatchewan. Elle participe activement au développement du milieu professionnel artistique francophone au Canada. Elle a notamment cofondé le collectif d’artistes Sans-atelier à Saskatoon et le Réseau N.O., le regroupement des centres d’artistes et collectifs francophones du Nord et de l’Ouest canadiens. Elle est aussi membre du comité exécutif de l’Association des groupes en art visuel francophones depuis 2016. Zoé Fortier a exposé ses œuvres dans le cadre d’expositions solo et de groupe aux quatre coins du pays.

-30-

 

PHOTOS

Dessin 5

Un pochoir conçu par Zoé Fortier lors de la première séance de son atelier Gribouillis avec Zoé

Crédit : Zoé Fortier

Zoé 1-2

Zoé Fortier réalise toute une série de dessins pour les participants à son atelier virtuel.

Crédit : Zoé Fortier

Dessins 1-2-3

D’autres pochoirs réalisés lors de la première séance de l’atelier

Crédit : Jaco Pero

Dessins 4

Un dessin jouant avec les illusions d’optique réalisé lors de la deuxième séance de l’atelier

Crédit : Catherine Godbout

 

 

Photos disponibles auprès de ijl@apf.ca

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 29 avril, 2020
  • Dernière mise à jour 26 avril, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article