Des accents sur les pièces d’identité en Ontario

TORONTO — Qu’ont en commun les Françoise, les Étienne et les Geneviève de l’Ontario ? Leurs accents et leurs cédilles pourront enfin être ajoutés à leur permis de conduire et à leur carte-photo.
À l’occasion de la Journée des Franco-Ontariens vendredi, la ministre des Affaires francophones Caroline Mulroney a annoncé que son gouvernement fera l’ajout des accents français dès le 28 septembre sur les permis de conduire et les cartes-photos.

Émilie Pelletier
epelletier@ledroit.com
Initiative de journalisme local
Queen’s Park

Le gouvernement libéral précédent avait assuré vouloir moderniser le système informatique de Service Ontario pour y inclure les accents et les cédilles, sans jamais accomplir cette promesse.
« La communauté francophone de l’Ontario verra désormais son identité se refléter dans ces produits grâce à l’utilisation d’une orthographe et de caractères français appropriés, a déclaré la ministre Mulroney. Cela démontre l’engagement continu de notre gouvernement à soutenir la francophonie ontarienne. »
Néanmoins, les Franco-Ontariens dont le nom comporte des accents devront attendre un peu plus longtemps avant de les voir sur leur carte Santé.
En novembre 2019, le ministère des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs avait affirmé que l’inclusion d’accents français pour les cartes Santé serait évaluée dans le prochain processus d’approvisionnement de ces cartes, en février 2022.
L’ajout des accents et les cédilles dans le système informatique de l’Ontario est un dossier sur lequel la députée néo-démocrate France Gélinas milite depuis plusieurs années déjà.
La députée de Nickel Belt réclame que ce litige soit corrigé depuis longtemps, mais en vain.
Celle-ci avait fait circuler une pétition en ligne, en 2019, sommant le gouvernement de l’Ontario de faire en sorte que les accents français soient inclus sur les cartes d’identité.
En entrevue avec Le Droit, la députée France Gélinas a réagi de façon positive à l’annonce. « Je n’ai aucun problème à célébrer les petites victoires. Quand on nous donne ces petits bonbons de fond de sacoche, je les prends, je dis merci, mais mes yeux continuent d’être rivés vers les plus gros défis de la francophonie ontarienne. »
Celle-ci juge que le gouvernement Ford devrait aussi se concentrer sur la modernisation de la Loi sur les Services en français et sur l’impact sur la communauté francophone des changements au système de santé de la province, entre autres.
« C’est une bonne nouvelle, mais tant qu’on n’a pas la carte-santé, je n’arrêterai pas », a-t-elle conclu.
« L’Ontario est l’une des premières provinces du Canada à proposer des caractères de langue française sur les permis de conduire et les cartes photo », a déclaré Lisa Thompson, ministre des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs.
En raison de la COVID-19, les Ontariens sont toujours encouragés à envisager de retarder leur visite aux centres ServiceOntario jusqu’à ce qu’elles doivent renouveler leur permis de conduire ou leur carte-photo, « afin de réduire la cohue et les longs délais d’attente ».
Le gouvernement continue de demander au public de ne se rendre dans un centre ServiceOntario qu’en cas de nécessité et de respecter toutes les mesures de santé publique telles que la distanciation physique, le port d’un masque et le lavage complet et fréquent des mains.

  • Nombre de fichiers 2
  • Date de création 25 septembre, 2020
  • Dernière mise à jour 25 septembre, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article