Dépistage de la COVID-19: les files d’attente s’allongent en Ontario

Le gouvernement ontarien s’efforce actuellement de trouver des solutions pour résoudre le problème des files d’attente interminables dans les centres de dépistage de la COVID-19 à travers la province. 
ÉMILIE PELLETIER
Initiative de journalisme local — Le Droit

Le premier ministre Doug Ford a fait savoir, en conférence de presse mardi, qu’il est en discussions avec le président-directeur-général de la chaîne de pharmacies Shoppers Drug Mart pour autoriser le dépistage de la COVID-19 en succursales.

M. Ford a affirmé ne rien pouvoir promettre mais qu’une annonce pourrait être faite en ce sens dans les deux prochains jours.

Selon lui, le temps d’attente dans certains centres de dépistage, où des gens attendent plusieurs heures avant de recevoir un test, est « ridicule ».

La ministre de la Santé Christine Elliott a admis à son tour qu’elle s’attendait à ce que les délais dans les centres de dépistage du coronavirus soit significatifs et qu’ils augmentent en fonction de la réouverture des écoles, mais « pas à ce point ».

Par ailleurs, il pourrait aussi y avoir des unités de dépistage mobiles dans les écoles, a laissé entendre le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, qui se penche actuellement sur le dossier.

Cela pourrait permettre d’alléger la charge de travail dans les centres de dépistage réguliers, a-t-il indiqué, où plusieurs familles se rendent pour recevoir un test.

Lundi, environ 28 000 tests de dépistage ont été effectués à travers la province.

De retour sous la barre des 300 cas en Ontario

La santé publique de l’Ontario a enregistré 251 cas au cours de la dernière journée, une baisse de 20% par rapport aux 313 cas rapportés la veille.

La province déplore également quatre nouveaux décès survenus au cours des 24 dernières heures.

Cela porte donc le bilan à 2 820 décès liés à la COVID-19 en Ontario, dont 1 822 résidents de foyers de soins de longue durée et huit employés de ces établissements.

De nouvelles restrictions pour les régions les plus touchées?

Quant aux infections, la province a dépisté jusqu’à présent 45 068 cas depuis le début de la crise sanitaire.

Les nouvelles infections au coronavirus sont concentrées dans les régions de Toronto (+73 cas), d’Ottawa (+51 cas) et de Peel (+42 cas).

En conférence de presse, Doug Ford a fait savoir que des annonces seront faites pour ces trois régions, sous-entendant que de nouvelles restrictions pourraient être imposées.

La province a rapporté 14 nouveaux cas de COVID-19 liés à des écoles, soit quatre étudiants, quatre membres du personnel et six qui n’ont pas été identifiés. La plupart de ces nouveaux cas sont survenus dans des écoles d’Ottawa, où la rentrée scolaire a eu lieu il y a deux semaines.

En tout, 29 cas de COVID-19 ont été rapportés en lien avec des écoles depuis le retour en classes.

Le pourcentage des personnes considérées comme guéries continue de diminuer graduellement. Mardi, 89% des personnes ayant contracté le coronavirus sont maintenant considérées comme guéries.

Lundi, 47 personnes étaient hospitalisées en Ontario, dont 19 aux soins intensifs et 11 sous respirateur.

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 15 septembre, 2020
  • Dernière mise à jour 15 septembre, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article