Décès de Bernard Imbeault : Shédiac et l'Acadie perdent l’un de ses plus grands hommes d’affaires

L’Acadie a perdu un de ses bâtisseurs économiques la semaine dernière. L’entrepreneur de Shédiac, Bernard Imbeault, a rendu l’âme le mercredi 22 avril au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont, de Moncton, à la suite de complications liées à un accident vasculaire cérébral.

_________________________

Normand A. Léger

Initiative de journalisme local – APF – Atlantique

Né en Gaspésie mais Acadien d’adoption depuis longtemps, Bernard Imbeault était atteint de la maladie de Parkinson depuis environ 15 ans. Connu pour avoir fondé la chaîne de restaurants Pizza Delight, il a été l'un des premiers hommes d'affaires à avoir embrassé le concept des franchises dans la région de l'Atlantique.

Avec ses deux partenaires, Bernard Cyr et Roger Duchenes, il a acheté en 1969 le premier établissement Pizza Delight qui avait ouvert ses portes l'année précédente à Shédiac, ainsi qu’un autre à Moncton, qui étaient sous la direction de Léandre Bourque et d’Allard Robichaud. Quelques années plus tard, Bernard Imbeault a racheté les parts de ses deux partenaires dans l'entreprise.

De ces deux premiers restaurants, la chaîne s’est agrandie dans les provinces maritimes. Son emprise dans le domaine de la restauration s’est ensuite élargie de façon importante avec l’achat des chaînes de restaurants Mikes, Bâton Rouge et Scores. À son apogée, son empire comprenait un ensemble de plus de 300 restaurants multimarques à travers le pays sous le chapeau de la société Imvescor, qu’il a cofondée. En 2017, il a tout vendu au groupe MTY pour la somme de près de 250 millions de dollars.

Né à Matane, au Québec, il a obtenu un baccalauréat en sciences commerciales de l'Université de Moncton (1967), une maîtrise en gestion de l'Université de Moncton / Université de l'Indiana (1968) et a fait des études supérieures à l'École nationale d'administration (ENA) à Paris. (1968-69). Il a reçu des doctorats honorifiques de l'Université de Moncton, en 2003, et de l’Université Mount Allison de Sackville, en 2004. L’homme d’affaires a également reçu de nombreux prix et honneurs au fil des ans. Il a été nommé Chevalier de la Légion d'honneur en 2004, a reçu l'Ordre du Nouveau-Brunswick, le Prix entrepreneur émérite du Conseil économique du Nouveau-Brunswick ainsi que le titre de lieutenant-colonel honoraire des Fusiliers du St-Laurent. Il a fait partie du Top 50 des administrateurs du Temple de la renommée de l'Atlantic Business Magazine en 2007 et a été intronisé au Junior Achievement (mini-entreprise) New Brunswick Business Hall of Fame.

Il a également siégé à plusieurs conseils d'administration d'entreprises et d'organismes sans but lucratif. Engagé dans sa communauté, il a soutenu de nombreuses organisations et plusieurs causes, notamment des organisations locales pour la jeunesse, le Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont, le YMCA de Moncton, l'Université de Moncton, l’Université Mount Allison et, plus récemment, le Club Rotary de Shédiac.

Des témoignages élogieux

Depuis son décès, les hommages provenant de la communauté acadienne fusent envers Bernard Imbeault.

Léandre Bourque, qui lui a vendu le premier Pizza Delight, raconte son expérience : «On avait ouvert des endroits de mets à emporter Pizza Delight et non des restaurants. Celui de Shédiac était situé où est le Tim Horton’s aujourd’hui et à Moncton, c’était dans une vieille maison sur la rue Elmwood. On faisait la livraison des pizzas avec des Volkswagen. On avait aussi 12 franchises d’ouvertes. J’ai aussi enseigné à Bernard Imbeault à l’université lors de ses études au baccalauréat et à la maîtrise. C'était un homme d’affaires intelligent et très capable. Je le côtoyais plus souvent ces dernières années lorsqu’il est déménagé à Shédiac et comme membre du Club Rotary. Il était un très bon travaillant.»

La Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB) lui a également rendu hommage. «C'est avec le coeur lourd que la SANB a appris le décès d'un géant de la communauté des affaires du Nouveau-Brunswick, Bernard Imbeault. Il était un véritable bâtisseur au sein de sa communauté, ayant grandement contribué au développement économique de la province. Au nom de ses membres et de son conseil d'administration, la SANB souhaite exprimer ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de ce grand Acadien.»

Pour sa part, le maire de Shédiac, Roger Caissie, a souligné l'œuvre de son concitoyen. «Quoique je ne l’ai connu que ces dernières années à la suite de son retour à Shédiac, M. Imbeault s’est impliqué dans notre communauté via le Club Rotary après une brillante et prospère carrière dans le monde des affaires.  M. Imbeault a transformé Pizza Delight en une entreprise d’envergure à travers le Canada Atlantique et ailleurs. Ses succès lui ont attribué le surnom du roi du resto. Bernard Imbeault est certainement l’un de plus grands bâtisseurs et homme d’affaires que la ville de Shédiac ait connus.»

L’Université de Moncton a également rendu hommage à Bernard Imbeault qui y a fait une partie de ses études postsecondaires. «Nous venons de perdre un géant du monde des affaires et un grand ami de l’Université. Bernard Imbeault était un homme discret, mais il rayonnait par sa générosité», affirme le recteur et vice-chancelier par intérim, Jacques Paul Couturier. Celui-ci qualifie l’engagement de M. Imbeault envers l’Université de Moncton d’exceptionnel. «Il a pris différentes formes, notamment par le biais de la philanthropie et par une présence régulière à nos activités, que ce soit aux collations des grades ou aux parties de hockey des Aigles Bleus pour venir encourager nos étudiantes et étudiants. Nous sommes grandement attristés et pleurons aujourd’hui son départ», ajoute-t-il.

Généreux donateur, Bernard Imbeault a toujours eu à cœur la jeunesse acadienne. Ses dons ont permis la création du Fonds de bourses Famille Imbeault et du Fonds de bourses Famille Imbeault – Formation médicale/FAÉUNB. Il est Compagnon de l’Ordre des Régentes et des Régents et Compagnon de l’Ordre de la Chancelière de l'institution universitaire. Il a également été lauréat, en 2008, de l’Ordre du mérite de L’alUMni de l’Université de Moncton.

Le député provincial de Shédiac-Beaubassin-Cap-Pelé, Jacques LeBlanc, a bien connu l’homme d’affaires. «Bernard représentait une bougie d’espoir et de persévérance avec une détermination de vouloir vivre. Ce grand homme d’affaires et philanthrope acadien va me manquer, mais je ne l’oublierai jamais. Tout dernièrement, en le ramenant chez lui après une partie de hockey des Aigles Bleus et du banquet annuel de la Faculté d’administration de l’université, nous avons eu des discussions d’affaires et il me partageait quelques expériences vécues et de bons conseils.»

Bernard Imbeault laisse dans le deuil, Monique (Mallais), son épouse depuis 34 ans; six enfants : Inouk (Amber Imbeault), Nisk (David Gregory), Elki (Nadia Bédard), Iris (Alfred Savoie) (enfants de Louise Imbeault), Samuel (Stéphanie Lagacé-Imbeault) et Jacob; ses petits-enfants : Benjamin, et Mattéo, Léora, Ludovik et  Romy; Damyan Savoie.

En raison de la pandémie et à la demande de la famille, une célébration commémorative sera organisée à une date ultérieure. Les dons faits à sa mémoire seront dédiés au Centre de ressources et de crises familiales Beauséjour de Shédiac.

-30-

Photo Bernard Imbeault (Courtoisie)

 

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 27 avril, 2020
  • Dernière mise à jour 27 avril, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article