Dans l’arène du 24 octobre: « des ‘peanuts’ »

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

 

Doug Ford s’est vanté, cette semaine, d’avoir remis 10 % de son salaire ministériel dans les coffres de la province. 

Mais ce qu’il n’a pas dit, c’est que contrairement à ce qu’il a sous-entendu, il ne s’agissait pas d’un don en geste de soutien aux victimes de la COVID-19, mais bien d’une pénalité, étant donné que son gouvernement n’a pas remis le budget à temps. C’est lui-même qui a introduit une loi, en 2018, pour forcer le premier ministre et le ministre des Finances à payer une pénalité, chaque fois que le gouvernement rate l’échéance pour le dépôt du budget de la province. 

« Je ne l’ai dit à personne, et je sais que ce n’est rien, des ‘peanuts’ », a-t-il dit.

Pas des « peanuts », M. le premier ministre, mais bien une amende ! 

Une première au bureau de Caroline Mulroney 

Saviez-vous que la ministre des Transports et des Affaires francophones de l’Ontario Caroline Mulroney a récemment embauché sa première attachée de presse ?

Il s’agit de Natasha Tremblay. Le nom vous dit quelque chose ? C’est normal. Elle était la plus jeune candidate conservatrice au Québec, lors des dernières élections fédérales. Elle s’était présentée dans la circonscription d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, en Gaspésie.

Un rapport qui a du mordant

La semaine dernière, nous vous avons parlé de la nouvelle méthode d’échantillonnage des eaux usées qui a permis de démontrer une flambée « alarmante » de la transmission de COVID-19 à Ottawa. 

Cette semaine, une journaliste a fait remarquer à M. Ford que l’échéancier de la province quant au retour partiel au confinement de certaines régions « chaudes » de la COVID-19, comme à Ottawa et à Toronto, se termine dans environ deux semaines. Elle lui a demandé s’il pouvait offrir une mise à jour quant à la fin de ce confinement, qui devait durer au moins 28 jours. 

Il n’a pas indiqué si la province avait l’intention de prolonger la période de confinement pour ces régions, mais à ses dires, un rapport étudiant les eaux usées a permis de constater que le taux de transmission du virus a légèrement diminué, à Ottawa. 

  1. Ford a bien fait rigoler les ministres Caroline Mulroney et Kinga Surma, qui se trouvaient derrière lui durant la conférence de presse, lorsqu’il a attribué un surnom hors du commun à ce rapport : 

« The poop report. »

Fordisme de la semaine

« Vous ne pouvez pas avoir toute la crème, la sauce au jus de viande et la crème fouettée, mais de vous débarrasser de tout le reste et dire ‘Nous n’allons pas l’assurer’. »

— Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford

Contexte : le premier ministre répondait à une question, jeudi, à propos des compagnies d’assurance qui refusent d’assurer les personnes et les lieux de travail pendant la pandémie. 

Et c’est M. Ford qui se vantait de sa recette de gâteau au fromage durant l’été. 

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 23 octobre, 2020
  • Dernière mise à jour 23 octobre, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article