COVID-19: plus de 97% des Ontariens attendent leur vaccin

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

Selon le plus récent bilan de la santé publique de l’Ontario, publié vendredi matin, 97,4% des Ontariens n’ont toujours pas reçu leur première dose du vaccin contre la COVID-19. 

En Ontario, 643 765 doses du vaccin contre la COVID-19 avaient été administrées, en date de jeudi soir, à 20h30. 

La même journée, 21 805 personnes ont roulé leur manche, dans la province, afin de recevoir une dose du vaccin. 

En tout, 258 014 Ontariens ont reçu leurs deux doses jugées nécessaires par les fabricants pour être immunisés contre la COVID-19. 

Le général retraité Rick Hillier, responsable du plan de vaccination en Ontario, a dévoilé cette semaine un calendrier pour identifier les dates auxquelles pourront se faire vacciner les Ontariens appartenant aux différents groupes d’âge. 

Or, Santé Canada a approuvé, vendredi, le vaccin de la compagnie AstraZeneca, s’ajoutant comme troisième à la liste des fabricants approuvés au pays pour distribuer le vaccin contre la COVID-19. 

Ainsi, le plan du général Hillier, uniquement basé sur les approvisionnements des vaccins des compagnies Pfizer et Moderna, serait déjà obsolète. 

À LIRE AUSSI: Vaccination: pas avant le 15 mars chez les 80 ans et plus en Ontario

Les cas

La santé publique de l’Ontario a enregistré, au cours de la journée de jeudi, 1258 nouvelles infections au coronavirus, portant le total à près de 300 000 cas répertoriés en province depuis le début de la crise sanitaire.

Jeudi, le Groupe pour le consensus en matière de modélisation et de conseils scientifiques a fait le point sur les projections relatives à la COVID-19. 

Selon les experts, les prochaines semaines seront cruciales pour comprendre les effets des variants. 

En tout, près de cas de nouveaux variants de la COVID-19 ont été comptabilisés jusqu’à maintenant en province, dont 477 du Royaume-Uni, 13 de l’Afrique du Sud et deux du Brésil.

Les spécialistes ont noté qu’il reste une période de risque avant que la pandémie ne s’atténue, «probablement en été». 

«Un environnement changeant pour la COVID-19 contribuera à réduire la transmission», puisque «le temps plus chaud augmentera le temps passé à l’extérieur et diminuera le temps passé dans des endroits bondés ou fermés», ont-il indiqué.

Décès

La mortalité liée à la deuxième vague (1886 décès) a maintenant dépassé celle de la première vague (1848 décès). Néanmoins, les taux de mortalité quotidiens ont fortement diminué. 

L’Ontario déplore le décès de 28 personnes, survenu jeudi, causé par la COVID-19. 

Un résident d’un foyer de soins de longue durée a perdu la vie la même journée en raison de la maladie. 

Ce virus a emporté 6944 Ontariens depuis le début de la pandémie, dont 3743 résidents d’établissements de soins de longue durée. 

Hospitalisations

Jeudi, 683 personnes atteintes du coronavirus étaient hospitalisées pour soigner des symptômes. 

Parmi celles-ci, 284 patients étaient aux soins intensifs avec des symptômes plus graves, dont 193 avaient besoin d’un respirateur pour rester en vie.

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 26 février, 2021
  • Dernière mise à jour 26 février, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article