COVID-19: Ottawa parmi les premiers à voir le vaccin

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

L’Ontario administrera ses premiers vaccins de COVID-19 mardi prochain dans deux hôpitaux de Toronto et d’Ottawa, a confirmé le gouvernement Ford.

Plus de détails à propos de la première semaine de vaccination seront fournis vendredi, a indiqué le premier ministre Doug Ford, dans un communiqué.

La Ville de Toronto a été la plus durement touchée par la pandémie de COVID-19, alors qu’Ottawa, qui a réussi à réduire la transmission du virus sur son territoire, a été choisie en raison notamment des défis auxquels la région est confrontée avec les éclosions dans les foyers de soins de longue durée. 

La capitale fédérale a aussi été choisie comme première récipiendaire pour « tester et valider les réseaux de distribution provinciaux ».

De nouveaux modèles de prévisions

Si la tendance se maintient, le nombre de cas quotidiens en Ontario devrait se situer à un peu moins de 2 000 au début du mois de janvier. 

La santé publique de l’Ontario a offert jeudi une mise à jour sur les modèles de prévisions de la COVID-19 au cours des prochaines semaines. 

Selon le pire scénario, où l’on observerait une augmentation de 5 % des nouveaux cas chaque jour, les bilans quotidiens rapporteraient plus de 9 000 cas de COVID-19. 

Le taux de positivité semble se stabiliser, d’après les experts en santé publique, mais les cas continuent d’augmenter. 

Les répercussions de la pandémie varient encore beaucoup d'un bureau de santé publique à l'autre et au sein d'un même bureau.

La province rapporte par ailleurs une augmentation de 91,6 % des patients hospitalisés au cours des quatre dernières semaines. 

Le nombre de patients admis aux soins intensifs a augmenté de 165,9 % durant la même période. 

La santé publique prévoit que le nombre de patients dans ces unités devrait demeurer sous la barre des 200 au cours du prochain mois. 

Le taux de mortalité global et celui des soins de longue durée continuent d'augmenter et pourraient dépasser 25 décès par jour en un mois, préviennent les experts.

Depuis août, 496 décès liés au virus ont été rapportés en foyers de soins de longue durée. Une centaine d’entre eux ont été constatés au cours des sept derniers jours.

Par ailleurs, les spécialistes notent que le confinement actuel dans les régions de Toronto et de Peel n’a pas eu une incidence aussi importante sur la mobilité et sur les contacts probables des cas positifs qu’au mois de mars.  

La santé publique indique également que pour les Ontariens ayant accès à un logement convenable et à un emploi en dehors des services essentiels, « le nombre de cas a augmenté à un rythme plus lent ».

La santé publique ontarienne enregistre un record de nouveaux cas de COVID-19 jeudi.

SIMON SÉGUIN-BERTRAND, ARCHIVES LE DROIT

Un autre lourd bilan de 35 décès

L’Ontario a déploré jeudi que 35 personnes ont perdu la vie au cours de la dernière journée en raison de la COVID-19. 

En tout, 3 871 Ontariens ont perdu la vie aux mains du coronavirus, dont 2 4130 résidents de foyers de soins de longue durée et huit employés de ces établissements. 

La santé publique a enregistré un nouveau record quotidien de 1 983 cas de COVID-19 mercredi, portant le total à 134 783 répertoriés depuis le mois de janvier 2020.

Mercredi, 829 Ontariens atteints du virus étaient hospitalisés, dont 228 aux soins intensifs. 

Parmi ces derniers, 132 étaient sous respirateur. 

Actuellement, le taux de guérison en Ontario est de 85,1 %.

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 10 décembre, 2020
  • Dernière mise à jour 10 décembre, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article