COVID-19 : l’Île-du-Prince-Édouard durcit les règles

Lors d’une conférence de presse en fin de journée, lundi 23 mars, le premier ministre Dennis King, accompagné des ministres Thompson, Myers et de la médecin-hygiéniste en chef, Heather Morrison, ont annoncé un spectaculaire serrage de vis, pour freiner la propagation de la pandémie de COVID-19 à l’Île-du-Prince-Édouard.

________________

Laurent Rigaux

Initiative de journalisme local - APF – Atlantique

«Nous voyons encore trop de gens qui ne respectent pas les consignes, a martelé Dennis King, d’un ton martial. La COVID-19 est sérieuse, mortelle, et les chiffres que nous voyons au Canada et dans le monde sont choquants».

Il a annoncé que la médecin-hygiéniste en chef dispose désormais du pouvoir d’ordonner l’auto-isolement des personnes qui arrivent à l’Île ou qui présentent des symptômes, en vertu des dispositions de la loi sur la Santé publique.

Le ministre de la Justice et la Sécurité publique, Bloyce Thomson, a détaillé d’une voix grave les amendes encourues pour celles et ceux qui ne respecteraient pas l’ordre de s’auto-isoler : 1000 dollars la première fois, 2000 dollars la deuxième, 10 000 dollars la troisième et toutes les fois suivantes. «Ça semble strict, mais c’est notre réalité», a-t-il résumé.

«J’ai besoin que les gens écoutent»

Heather Morrison a justifié ces nouvelles mesures en rappelant que cela fait maintenant deux semaines qu’elle supplie les Insulaires de se plier aux mesures d’éloignement social ou à l’auto-isolement si nécessaire. «Et pourtant, nous avons des signalements de personnes qui ne prennent pas cela au sérieux. Ignorer les mesures de santé publique est irresponsable, a-t-elle expliqué. Cela vous met en danger et met en danger les plus vulnérables. J’ai besoin que les gens écoutent et respectent les consignes. Nous voulons tous retourner à une vie normale, mais si nous ne faisons pas ce qu’il faut maintenant, ce retour à la normale sera de plus en plus lointain. »

Heather Morrison a ajouté que les personnes arrivant à l’Île seront d’abord informées de la nécessité de s’auto-isoler. La police pourra vérifier qu’ils le font bien, émettra des avertissements avant de remettre des amendes. «Ça commencera par une conversation pour expliquer ce qu’est l’auto-isolement, a poursuivi Heather Morrison. Et souvent, cela suffira. Les amendes sont l’étape d’après pour ceux qui ignorent consciemment les consignes. Nous ne voulons pas utiliser ces mesures, mais si nous le devons, nous le ferons.»

Toutes les personnes qui arrivent à l’Île via le pont de la Confédération, l’aéroport ou le traversier des Îles-de-la-Madeleine doivent s’auto-isoler pour une période de 14 jours. Des exceptions à l’auto-isolement sont prévues pour les travailleurs essentiels, comme les conducteurs de camions ou le personnel aérien notamment. Dennis King a confirmé être en discussion avec le Québec au sujet du cas particulier des Madelinots qui traversent la province.

Un numéro est disponible pour faire des signalements : 1-800-958-6400.

 

-30-

 

Photo de la conférence de presse du 23 mars. Crédit : gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard

 

  • Nombre de fichiers 2
  • Date de création 23 mars, 2020
  • Dernière mise à jour 30 mars, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article