COVID-19: le déconfinement se fera en trois étapes en Ontario

Émilie Pelletier – Initiative de journalisme local – Le Droit

Toronto - Le gouvernement ontarien a dévoilé, lundi, son plan pour la levée graduelle des mesures d’isolement mises en place pour lutter contre la COVID-19.  Elle se fera en trois étapes. Tour d’horizon.

Le gouvernement ontarien a dévoilé, lundi, son plan pour la levée graduelle des mesures d’isolement mises en place pour lutter contre la COVID-19.  Elle se fera en trois étapes. Tour d’horizon. 

Cette approche «par étapes» des mesures de déconfinement est le reflet du «nouveau normal» en Ontario, peut-on lire dans le document envoyé aux médias. 

Avant de commencer son relâchement progressif des mesures de distanciation physique, le gouvernement Ford devra attendre de voir une diminution du nombre de nouveaux cas de COVID-19 pendant deux à quatre semaines. 

«C’est une feuille de route, pas un calendrier», a répété le premier ministre Doug Ford en conférence de presse, lundi après-midi. 

Celui-ci a souligné qu’il ne prodiguerait pas de dates précises, et que la province n’est pas encore en mesure de commencer le déconfinement. 

«Je suis un homme d’affaires, je comprends l’urgence. Mais on ne veut pas rouvrir prématurément et avoir une explosion des cas.»

Il faudra aussi que le système de santé soit prêt à répondre à une éventuelle réapparition de nouveaux cas. Le déconfinement ne pourra donc pas commencer tant et aussi longtemps que la province n’est pas suffisamment équipée de matériel de protection personnel et de ventilateurs, entre autres. 

Les mesures de distanciation physique et les mesures pour les populations les plus vulnérables resteront en place, même à la fin de toutes les étapes de déconfinement graduel. 

Par ailleurs, le passage d’une étape à l’autre dépendra du succès du relâchement des mesures d’isolement du gouvernement.

Première étape

Une fois ces conditions assurées, la première étape du déconfinement sera de permettre la réouverture des entreprises qui sont en mesure de répondre aux directives de la santé publique, soit d’offrir le ramassage des articles sur le trottoir ou la livraison. 

Au cours de cette étape, le gouvernement pourra assouplir les règles dans les lieux publics, permettant ainsi la réouverture des parcs et donnant le droit à la population de participer à certains événements, tels que les funérailles. 

Les hôpitaux pourront recommencer à offrir des chirurgies non urgentes et d’autres types de soins. 

Deuxième étape

Ensuite, si la première étape est menée à bien, le gouvernement provincial permettra la réouverture de plus de lieux de travail, comme les bureaux et la vente au détail. 

Plus d’endroits extérieurs seront ouverts, et des rassemblements plus larges seront permis. 

Troisième étape

Lors de cette dernière étape du déconfinement, tous les lieux de travail pourront rouvrir de façon «responsable», indique la santé publique de l’Ontario. 

Les restrictions sur les rassemblements publics seront assouplies, mais les concerts et les événements sportifs continueront d’être interdits jusqu’à nouvel ordre. 

Ces étapes se poursuivront jusqu’à ce que la période d’après-pandémie soit enclenchée, c’est-à-dire lorsqu’un vaccin contre le virus sera disponible. 

La réouverture des écoles n’est mentionnée dans aucune des étapes du plan de déconfinement du gouvernement ontarien. 

Le ministre de l’Éducation Stephen Lecce a annoncé durant la fin de semaine dernière que les écoles resteront fermées jusqu’au 31 mai. M. Lecce devrait préciser prochainement si les classes doivent reprendre avant septembre prochain. 

La semaine dernière, les modèles prévisionnels présentés par la santé publique de l’Ontario révélaient que la province a atteint le sommet de la courbe des nouveaux cas de coronavirus. 

L’état d’urgence sanitaire est en place depuis près de huit semaines.

Progression des cas de COVID-19

Selon les plus récentes données publiées par les autorités sanitaires, l’Ontario compte 14 856 cas de COVID-19 à son actif, avec 424 nouveaux cas depuis dimanche.

En tout, 892 décès ont été causés par le virus dans la province, ce qui représente 6% de toutes les personnes infectées.

Par ailleurs, on dénombre 945 hospitalisations en Ontario, dont 241 patients aux soins intensifs. Parmi ceux-ci, 191 sont sous ventilation.

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 27 avril, 2020
  • Dernière mise à jour 27 avril, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article