COVID-19 : des repas gratuits pour les enfants en situation d’insécurité alimentaire

À Charlottetown, le Carrefour de l’Isle Saint-Jean s’est associé au programme d’alimentation scolaire lancé par le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.).  Chaque semaine, des centaines d’enfants victimes d’insécurité alimentaire reçoivent des repas gratuits.

________________

Marine Ernoult

Initiative de journalisme local - APF – Atlantique

Depuis fin mars, le Carrefour de l’Isle Saint-Jean participe au programme d’alimentation scolaire lancé par le gouvernement de l’Î.-P.-É., en partenariat avec PEI Home and School Federation et le Club des petits déjeuners du Canada. La province distribue gratuitement sept repas par semaine (avec des collations - fruits ou barres de céréales) aux enfants en situation d’insécurité alimentaire, scolarisés dans des écoles de l’Île.

L’objectif est d’aider les familles dans le besoin à traverser la crise de la COVID-19. «Quand la Province nous a contactés, on a tout de suite dit oui, assure Emmanuelle Billaux, la directrice générale du Carrefour. C’est une belle manière de soutenir les familles de notre communauté confrontées à des défis financiers.»

La semaine dernière, le chef Pierre El Hajjar, qui officie en cuisine, a préparé plus de 800 repas. À l’échelle de l’Île, plus de 3000 déjeuners ont été cuisinés. Un chiffre qui changera dans les semaines à venir en fonction de la demande. En plus du Carrefour, trois autres organismes font partie du projet : l’école secondaire Kinkora, le restaurant The Home Plate et la boulangerie d’Alberton.

Augmentation des coûts

Pour cinq dollars par repas, Pierre El Hajjar mitonne des recettes équilibrées, deux différentes chaque semaine. «On essaye de faire des choses qui se conservent bien au frigo, des ragoûts, des pâtés de légumes, des pâtes», détaille-t-il. L’approvisionnement en produits frais n’est pas une source d’inquiétude pour le chef. Ce qui le préoccupe, «c’est l’augmentation du coût des aliments», compte tenu du budget limité.

En cuisine, Pierre El Hajjar et son équipe s’astreignent à des règles d’hygiène rigoureuses. Avant de rentrer, ils changent de vêtements, enfilent des filets sur les cheveux, gants et masques. Une fois à l’intérieur, ils respectent les consignes de distanciation sociale et se lavent les mains toutes les trente minutes.

La livraison des repas s’effectue les mercredi et vendredi. Deux chauffeurs les récupèrent devant l’école François-Buote de Charlottetown et les distribuent dans un rayon d’une heure autour de la capitale. Pour bénéficier du programme, il suffit aux familles de remplir chaque semaine un formulaire en ligne ou d’envoyer un courriel (supportforfamilies@edu.pe.ca). Les parents qui n’ont pas accès à internet peuvent également appeler un numéro dédié (902-368-5155). Le programme durera tant que les écoles seront fermées.

 

-30-

 

PHOTOS : (incluant titre de la photo, légende et crédit du photographe ou courtoisie)

Carrefour_Distribution Repas gratuit 1 : À l'Île, plus de 3000 déjeuners gratuits ont été livrés la semaine dernière aux enfants en situation d'insécurité alimentaire. Courtoisie

Carrefour_Distribution Repas gratuit 2 : La semaine dernière, le chef Pierre El Hajjar a préparé plus de 800 repas dans la cuisine du Carrefour de l'Isle Saint-Jean. Courtoisie

Carrefour_Distribution Repas gratuit 3 : Des centaines de burgers frites sortent des cuisines du Carrefour de l'Isle Saint-Jean. Courtoisie

  • Nombre de fichiers 4
  • Date de création 13 avril, 2020
  • Dernière mise à jour 13 avril, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article