COVID-19: confinement complet en Ontario dès samedi

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

L’Ontario au grand complet sera en confinement dès le lendemain de Noël, et ce, pendant deux semaines. Pour Ottawa, l’Est ontarien et Toronto, notamment, ce confinement sera en vigueur pendant deux semaines de plus. 

Le confinement panprovincial durera donc quatre semaines pour les 27 régions des bureaux de santé publique du sud de l’Ontario, et deux semaines pour celles du nord de la province.

Les mesures de confinement de la province interdisent l’ouverture des restaurants, des salons de coiffure et des salles de gym intérieures, et ne permettent que les achats en personne dans les magasins qui vendent des produits essentiels et à grande surface. 

es magasins devront néanmoins réduire leur capacité à 25%. Cela signifie que les entreprises comme Costco et Walmart pourront rester ouvertes lors du Boxing Day.

Les activités extérieures telles que les patinoires et les parcs seront permises, mais les pentes de ski seront fermées. 

« J’ai vu des mesures draconiennes ailleurs. Je ne veux pas que l’Ontario se transforme en un État policier. »

Doug Ford

Écoles fermées

Lors de la première semaine scolaire du 4 janvier, les élèves du primaire et du secondaire de la province devront participer à l’apprentissage à distance. 

Les écoles primaires pourront reprendre les classes en présentiel à partir du 11 janvier, soit la semaine suivante. 

Pour les élèves du secondaire, ils continueront à étudier à distance jusqu’au 25 janvier. 

Ces nouvelles mesures excluent les écoles des Premières Nations et celles gérées par le gouvernement fédéral. 

Par ailleurs, les écoles des régions sanitaires du nord seront autorisées à reprendre l’enseignement en présentiel à partir du 11 janvier, tant pour les écoles primaires que pour les écoles secondaires. 

«Je veux être clair, a déclaré M. Ford, les écoles ne font pas partie du problème quant à la COVID-19 dans nos communautés, mais par précaution, nous prolongerons la fermeture des écoles. Ce sont des décisions difficiles, mais absolument cruciales.»

Les centres de garde d’enfants de la province resteront ouverts durant toute la période de confinement. 

Pas de déplacements interprovinciaux

Doug Ford a prévenu la population, en conférence de presse, contre les déplacements entre les provinces, en notant l’exemple du Québec. 

Selon lui, l’Ontario court un risque énorme que les personnes provenant du Québec affluent à Ottawa, où la situation s’est grandement stabilisée. 

Par ailleurs, les Ontariens qui se déplaceront dans une autre province devront se placer en isolement pendant 14 jours lors de leur retour, selon les recommandations du Dr David Williams, médecin hygiéniste en chef de l’Ontario.

Le premier ministre a fait savoir qu’il n’y aura pas de mesures additionnelles comme un couvre-feu ou une surveillance policière accrue pour faire respecter les règles sanitaires. 

«J’ai vu des mesures draconiennes ailleurs. Je ne veux pas que l’Ontario se transforme en un État policier», a-t-il justifié. 

Les experts de la santé publique et d’autres domaines ont exprimé au gouvernement Ford de vives inquiétudes face aux dangers des interactions sociales des Ontariens durant la période des Fêtes, qui risquent de submerger la capacité du secteur des soins de santé et de la santé publique au cours de la nouvelle année.

Aides

En annonçant ce confinement à l’échelle de la province, le gouvernement Ford a aussi dévoilé un Fonds de soutien aux petites et moyennes entreprises, qui pourront recevoir entre 10 000 $ et 20 000 $ pour les aider à survivre durant cette période difficile. 

Le gouvernement a également annoncé 42 millions $ pour soutenir 15 communautés prioritaires de Toronto, de Peel et d’Ottawa pour des interventions clés, comme de la sensibilisation, un accès accru aux tests de dépistage et un soutien pour les Ontariens qui doivent s’isoler. 

Rappelons que les événements publics et les rassemblements sociaux organisés à l'intérieur ne sont pas autorisés, sauf s'ils réunissent des membres d'un même ménage.

Les personnes qui vivent seules et les parents isolés peuvent envisager d'avoir un contact exclusif et étroit avec un autre ménage pour aider à réduire les effets négatifs de l'isolement social.

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 21 décembre, 2020
  • Dernière mise à jour 21 décembre, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article